Cours et horaires

Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC)

Parce que vous ne devriez pas avoir à réapprendre ce que vous savez déjà, vous pourriez possiblement bénéficier de l’une de nos formes de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) et profiter d’un cheminement d’études optimisé en fonction de votre parcours académique et professionnel. 

Le processus de RAC s’amorce après l’admission, généralement au moment de l’inscription, ou au courant du 1er trimestre d’études. C’est la direction de votre programme qui recevra et analysera votre demande, et qui rendra la décision d’accepter ou non celle-ci. Si la direction est favorable à votre demande, elle sera transmise au Registrariat pour y être entérinée, en conformité avec les Règlements des études. Enfin, si le tout est conforme, les RAC seront enregistrées à votre dossier.  

 

Les informations de cette section sont présentées à titre indicatif et sont basées sur les règlements des études (R5 et R8). Elles peuvent varier selon le programme et sa Faculté/École d’appartenance, qui peut imposer des restrictions ou des conditions supplémentaires.

Cours réussis dans un DEC obtenu

  • Concerne les programmes d’études de 1er cycle;
  • Le DEC technique doit être obtenu pour donner lieu à des exemptions ou à des intégrations;
  • Le DEC préuniversitaire peut donner lieu à des substitutions seulement, sauf en de rares exceptions, lorsqu’une passerelle DEC-BAC le prévoit;
  • Exceptionnellement, une AEC complétée en combinaison avec d’autres types d’acquis pourrait faire l’objet de certaines reconnaissances;
  • Un résultat minimal est exigé;
  • La durée pendant laquelle les activités réussies peuvent être admissibles à la RAC est établie par la Faculté/École;
  • Consultez nos DEC-BAC intégrés, ententes et passerelles par programme.

Cours réussi à l’UQAM

  • Un résultat minimal est exigé;
  • La durée pendant laquelle les activités réussies peuvent être admissibles à la RAC est établie par la Faculté/École.

Cours réussi dans une université québécoise

  • Un résultat minimal est exigé;
  • La durée pendant laquelle les activités réussies peuvent être admissibles à la RAC est établie par la Faculté/École.

Cours réussi dans une université hors Québec

  • Un résultat minimal est exigé;
  • La durée pendant laquelle les activités réussies peuvent être admissibles à la RAC est établie par la Faculté/École.

Connaissances et compétences acquises dans le cadre d’une expérience professionnelle, dans un milieu sociocommunautaire ou autre

  • L’expérience pertinente se définit comme l’acquisition de connaissances et d’une formation dans le cadre d’un milieu de travail, sociocommunautaire (bénévolat), ou autres, organisées afin de réaliser des objectifs spécifiques, compatibles avec ceux du programme d’études et manifestant une certaine continuité;
  • Peut s’appliquer à une production artistique ou littéraire, ou à une pratique professionnelle;
  • Peut s’appliquer à une formation suivie hors du cadre académique (créditée ou non);
  • Des restrictions particulières s’appliquent pour les stages et pour les cours de didactique. 
 

Les modalités d’analyse et d’attribution des demandes de RAC diffèrent selon la nature de vos acquis et les diverses formes de RAC.

L’exemption

  • C’est la dispense de l’obligation de suivre un cours;
  • Les acquis pouvant donner lieu à une exemption sont les cours universitaires, les cours collégiaux, ou encore l’expérience pertinente, qui peuvent être combinés ou non;
  • Le cours ayant fait l’objet d’une exemption n’entre pas dans le calcul de la moyenne académique et est porté au dossier étudiant accompagné de la mention « k » en lieu et place d’une note;
  • Des crédits correspondant à ce cours sont accordés et contributoires au programme d’études;
  • Permets de raccourcir la durée totale des études.

La substitution

  • C’est une adaptation du cheminement par laquelle on remplace un cours obligatoire ou optionnel par un autre cours, en raison d’acquis que vous possédez (cours, expérience, etc.);
  • Souvent utilisée lorsque le contenu d’un cours a déjà été partiellement acquis;
  • Seul le nouveau cours apparaît au dossier étudiant. Celui-ci entre dans le calcul de la moyenne académique et ses crédits sont contributoires;
  • N’a pas d’impact sur la durée totale des études.

Le transfert

  • C’est la reconnaissance d’un cours réussi à l’UQAM dans un programme dont vous êtes diplômé.

Le report

  • C’est la reconnaissance d’un cours réussi à l’UQAM;
  • En provenance d’un programme non complété ou d’un cours suivi en tant qu’étudiant libre.

L’intégration

  • C’est la reconnaissance d’un certain nombre de crédits à votre cheminement;
  • Est utilisée lorsque certaines de vos activités vous permettent de satisfaire à certaines exigences du programme (par exemple, de l’expérience professionnelle).

L’insertion

  • C’est l’inclusion des cours d’un programme complet dans votre programme actuel;
  • Réservée aux programmes de cycles supérieurs seulement;
  • S’applique aux programmes gigognes et aux programmes en continuum d’études (ex. un DESS dans une maîtrise ou un programme court de 2e cycle dans un DESS).
 

Proportion maximale de crédits pouvant être accordés selon le type de RAC et selon le type de programme

Les crédits accordés dans un même programme par exemption, transfert et intégration sont cumulatifs et ils font l’objet d’une limitation quant à la proportion maximale de crédits du programme pouvant être obtenus en RAC.

Types de programmes

Proportion maximale de crédits en RAC*

Baccalauréat 2/3 des crédits du programmes

Majeure, mineure, certificat, programme court de 1er cycle

1/2 des crédits du programmes
Maîtrise, doctorat 2/3 des crédits de la scolarité du programme
La thèse, le mémoire ou l’essai exigé dans un programme ne peut donner lieu à une reconnaissance d’acquis.
DESS et programme court de 2e cycle 1/2 des crédits du programme

*Cette proportion peut varier selon les Facultés/École et le type de RAC.

Cours réalisés en tant qu’étudiant libre

Quant aux cours réalisés alors que vous aviez le statut d’étudiant libre, l’Université ne peut reconnaître plus du tiers des crédits d’un programme de baccalauréat ou plus de la moitié des crédits d’un programme de majeure, de certificat ou de mineure. Dans le cas des programmes courts, seuls des reports et des substitutions peuvent être accordés. Pour les cycles supérieurs, la limite se situe au tiers des crédits de la scolarité d’équivalence.

 

Étape 1 : Établir votre admissibilité

Une fois votre admission confirmée, en vue de l’inscription, contactez votre programme d’études pour exposer votre projet de RAC, en évaluer la faisabilité et confirmer la procédure propre à votre programme.

Cours réussis à l’UQAM : si vous demandez une RAC sur cette base, la direction du programme vous demandera votre autorisation pour reporter ou transférer les cours pertinents à votre cheminement. Vous n’avez pas à fournir de relevés de notes ni à remplir de formulaire. C’est votre programme qui complètera la démarche.


Étape 2 : Remplir le formulaire

Remplissez le formulaire de reconnaissance d’acquis si vos acquis correspondent à des cours collégiaux ou universitaires (réalisés ailleurs qu’à l’UQAM), ou encore à de l’expérience pertinente. Ce formulaire peut être obtenu en contactant les responsables de votre programme. Les coordonnées sont inscrites dans la description officielle du programme.


Étape 3 : Joindre les pièces justificatives

Joignez les pièces justificatives à votre formulaire de reconnaissance d’acquis, complété en fonction du type d’acquis présenté. Plusieurs types d’acquis peuvent être combinés dans une demande :

  • Études collégiales complétées : Si vos études ont été faites au Québec, vous n’avez en principe aucun document à soumettre puisque nous avons accès à votre dossier collégial, à moins que votre programme ne le requière (par exemple : plans de cours ou travaux réalisés). Si vos études collégiales n’ont pas été réalisées au Québec, veuillez vous référer à la procédure décrite dans le section « cours réussis dans une université hors Québec » pour nous transmettre votre relevé de notes officiel.
  • Cours réussis dans une université québécoise (ailleurs qu’à l’UQAM) : Vous devez nous fournir votre relevé de notes officiel en demandant à votre université d’attache de nous le faire parvenir directement par voie électronique, via le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI). Vous pourrez avoir à fournir une copie du plan de cours et de tout autre document pertinent pour établir un jugement d’équivalence entre le contenu de ce cours et le cours de l’UQAM pour lequel vous souhaitez être exempté.
  • Cours réussis dans une université hors Québec : présentez à la direction de votre programme d’études, ou au Service à la clientèle du Registrariat, votre relevé de notes original ou une copie certifiée conforme, ainsi qu’une photocopie du document présenté, que nous pourrons attester et que vous joindrez à votre demande. Vous pourrez avoir à fournir une copie du plan de cours et de tout autre document pertinent pour établir un jugement d’équivalence entre le contenu de ce cours et le cours de l’UQAM pour lequel vous souhaitez être exempté.

    Vous pouvez demander à l’établissement universitaire où vous avez effectué vos études de transmettre vos relevés de notes de manière électronique à la direction de votre programme d’études. Vous pouvez également acheminer vos relevés de notes originaux, ou des copies conformes des originaux, par la poste au Registrariat, ou les déposer dans la chute à courrier au Service à la clientèle du Registrariat. Les originaux seront retrournés par la poste à la demande de l'étudiant.
  • Connaissances et compétences acquises dans le cadre d’une expérience professionnelle, dans un milieu sociocommunautaire ou autre : les exigences pouvant démontrer l’atteinte des objectifs d’apprentissage varient d’un cours à l’autre. Vous devrez fournir les preuves attestant de la réalisation de vos expériences.Vous pouvez cependant vous attendre à avoir à déposer les attestations officielles (signées et sur papier à en-tête) prouvant vos expériences (responsabilités, durée - en jours et en heures -, nature des tâches, etc.), un CV et un document relatant et analysant votre expérience pour justifier la demande d’exemption de cours. Un portfolio pourrait également être exigé. Vous devrez démontrer l’adéquation entre vos expériences et le contenu et les objectifs du cours.

Étape 4 : Déposer les pièces

Déposez le formulaire et les pièces justificatives à la direction de votre programme d’études, en personne ou par courriel, selon les instructions reçues de votre programme.

Documents rédigés dans une autre langue que le français ou l’anglais. Si les documents originaux sont rédigés dans une autre langue que le français ou l’anglais, une traduction française certifiée par un traducteur accrédité devra accompagner obligatoirement les relevés originaux.


Étape 5 : Recevoir la décision

Attendez votre réponse : Une fois l’analyse de votre demande terminée votre programme acheminera celle-ci au Registrariat qui procédera à des vérifications règlementaires. Si tout est conforme, les reconnaissances d'acquis seront versées à votre dossier académique.

Le délai normal de traitement d’une demande complète est de 4 à 6 semaines, à partir de sa réception par le Registrariat. Si vous faites votre demande au cours de votre premier trimestre d’études au programme, les exemptions seront enregistrées après la période de modification d’inscription sans facturation des droits de scolarité.

Les frais s’appliquant seront alors facturés à votre compte. La réponse proviendra de votre programme d’études.


Étape 6 : Acquitter les frais

Des frais de 35$ par cours exempté, ou par tranche de 3 crédits dans le cas d’une intégration, seront facturés par le Registrariat (sauf pour certains cas relevant de protocoles d’entente DEC-BAC particuliers).


Les renseignements contenus dans cette page sont basés sur les règlements des études de 1er cycle [R5, article 6] et des cycles supérieurs [R8, article 5] en vigueur en juin 2019.

Retour en haut de page