Faire une demande d'admission

Politique sur la langue française (Test de français de l'UQAM et TFI)

Critères attestant de la maîtrise de la langue française

Programmes de 1er cycle

Étant une université francophone, l’UQAM s’attend à ce que les étudiants qui la fréquentent maîtrisent adéquatement la langue française. En vertu de notre Politique sur la langue française, la maîtrise du français vous sera reconnue d’office si :

    • vous avez réussi l’Épreuve uniforme de français exigée au Québec pour l’obtention du DEC;
    • vous avez un grade universitaire d’une université québécoise, ou l’équivalent, décerné par une université francophone;
    • vous avez un baccalauréat français émis par une académie française;
    • vous avez réussi, depuis le trimestre d'automne 1989, soit un test de français écrit, reconnu par l'UQAM, dans une université québécoise et ayant permis de satisfaire la politique de la langue française de cette dite université, soit un ou des cours de français ayant permis de satisfaire cette politique. Notez qu'en aucun cas le TFI, combiné ou non à un autre test, ne peut permettre de satisfaire la Politique de la langue française de l'UQAM; 
    • vous avez terminé avec succès un certificat de 1er cycle en français écrit, en français écrit pour non-francophones ou en perfectionnement en français langue seconde.

Si vous ne répondez à aucune de ces conditions, vous devrez vous soumettre à un test qui permettra à l’UQAM de juger de vos compétences en français.

Test de français international (TFI)

Depuis l’automne 2014, le candidat titulaire d’un diplôme obtenu à l’extérieur du Québec qui ne satisfait pas les critères attestant de la maîtrise de la langue française doit démontrer sa connaissance du français en joignant à sa demande d’admission le résultat obtenu au Test de français international (TFI).

Situations où les candidats sont convoqués à un test de français

Deux situations prévalent, selon le programme d’études dans lequel vous désirez être admis.

1- Test de français non éliminatoire

Si vous êtes admis et vous inscrivez à l’un des programmes ci-dessous, vous serez convoqué à un test de français non éliminatoire, pendant votre premier trimestre d’études (en octobre ou en février), pour passer le test de français de l’UQAM. En cas d’échec, vous devrez suivre et réussir un cours de rattrapage LIN1002 Connaissances de base en grammaire du français écrit, qui aura dès lors le statut de cours obligatoire dans votre cheminement.

Cette situation prévaut pour :

2- Test de français éliminatoire

Si vous avez fait une demande d’admission dans l’un des programmes ci-dessous et que vous y êtes admissible, vous serez convoqué à ce test, obligatoire et éliminatoire, pendant le mois d’avril. En cas d’échec, vous serez refusé au(x) programme(s) demandé(s).

Cette situation prévaut pour les programmes suivants :

Programmes de 2e et 3e cycles

Tout candidat doit posséder une connaissance suffisante de la langue française. Le sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) peut imposer un test de connaissance du français ou des cours d'appoint en français à un candidat dont la langue première n'est pas le français.


Convocation au Test de français

Programmes où le test est éliminatoire

Dans les programmes où le test est éliminatoire, les convocations seront émises en avril.

Autres programmes

Pour les autres programmes, les étudiants inscrits seront convoqués environ un mois après le début des cours du premier trimestre.


Description du Test de français de l'UQAM*

Niveau de difficulté du test

Le test vérifie les connaissances de base en français écrit, qui sont censées être acquises à la fin du 5e secondaire.

Contenu du test

Le test est divisé en 11 parties qui permettent de vérifier les connaissances de base en français écrit. Les 11 parties du test sont les suivantes :

  1. Dictée
  2. Accords
  3. Mots tronqués
  4. Forme des mots
  5. Forme des phrases
  6. Pronoms
  7. Subordination
  8. Temps de la conjugaison
  9. Vocabulaire
  10. Texte
  11. Ponctuation et majuscules

*L'Université se réserve le droit de modifier le test utilisé.

Forme du test

Les réponses à fournir consistent à :

  • Transcrire des phrases dictées
  • Retranscrire des phrases en y corrigeant les erreurs (orthographe)
  • Écrire des phrases en y appliquant des transformations (négation, impératif, interrogation)
  • Conjuguer des verbes au temps et au mode demandés
  • Donner les diverses formes d’un mot (masculin, féminin, singulier, pluriel)
  • Trouver le mot manquant (une préposition, un connecteur)
  • Choisir parmi une liste de choix la ou les bonnes réponses

La meilleure façon de se préparer au test est de passer en revue les principaux éléments présentés dans une grammaire du français.


Cours de rattrapage

Tout étudiant qui est mis en probation pour le motif de connaissance insuffisante du français doit suivre et réussir le cours LIN1002 Connaissances de base en grammaire du français écrit ou se soumettre à d'autres mesures particulières que l'Université juge appropriées et qui satisfassent aux mêmes exigences. Il appartient alors à la Direction de son programme de lui fixer, s'il y a lieu, les autres conditions ayant trait au cheminement à suivre et aux délais pour le réaliser. Ces mesures peuvent notamment consister dans le refus d'inscription à des cours du programme.

Ce cours fait partie du cheminement de l'étudiant et a le statut de cours obligatoire, tout en étant considéré comme cours hors programme. Il est assujetti à l'article 7.4.1 du Règlement des études de premier cycle portant sur les échecs dans un cours obligatoire. L'étudiant devra s'inscrire à ce cours de rattrapage dès le premier trimestre où il est effectivement inscrit à des cours de ce programme, sans quoi son inscription à tout autre cours pourra être refusée par la Direction du programme. En cas d'abandon de cours pendant le trimestre, tous les autres cours du trimestre pourront être annulés par la Direction du programme.

Dans le cas où les caractéristiques d'un programme ne permettent pas d'appliquer intégralement ces mesures, la Direction du programme adopte, sous forme de règlements pédagogiques particuliers, des dispositions équivalentes et répondant aux mêmes exigences. Ces mesures doivent être soumises aux instances concernées.

À compter du trimestre d'automne 1998, tout étudiant ayant échoué précédemment au Test de français écrit du ministère de l'Éducation est réputé avoir satisfait aux exigences de la présente politique avec la réussite du cours LIN1002.

Retour en haut de page