CodeTitreGradeCrédits
1822Maîtrise en génie logiciel Maître en ingénierie, M.Ing.45
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Organisation des études Autres caractéristiques
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme non contingenté Temps complet : 3 ans
Temps partiel : maximum 5 ans
Montréal Cours offerts de soir Offert avec d'autres établissements

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Bloc obligatoire (15 crédits)

Les cours du bloc obligatoire ont pour objectif de s'assurer que tous les étudiants possèderont une compétence générale et uniforme en génie logiciel. Il compte cinq activités obligatoires de 3 crédits chacune. Les étudiants inscrits au programme à l'UQAM devront suivre trois de ces cours à l'UQAM et les deux autres à l'ÉTS. Les étudiants admis à l'ÉTS suivront 3 cours obligatoires dans cet établissement et deux à l'UQAM. Les sigles des cours du module de base varient selon l'établissement qui les donne, mais le titre et le contenu d'un cours sont les mêmes dans les deux établissements.

Pour les étudiants spécifiquement diplômés au 1er cycle en génie logiciel ou en informatique et génie logiciel et sur autorisation du Directeur de programme, deux des cours du bloc obligatoire pourront être remplacés par des cours de l'axe de spécialisation. Lorsqu'une telle autorisation est accordée, l'étudiant aura alors à suivre un cours du bloc obligatoire dans l'établissement partenaire (au lieu de deux cours). Il devra par contre suivre deux cours de l'axe de spécialisation choisi dans l'institution partenaire (au lieu d'un cours).

Les cinq cours obligatoires suivants (15 crédits) :

(équivalent ÉTS: MGL800)

(équivalent ÉTS: MGL801)

(équivalent ÉTS: MGL802)

(équivalent ÉTS: MGL804)

(équivalent ÉTS: MGL805)

L'étudiant s'inscrit à l'un des deux profils suivants :

Profil avec projet de synthèse de 15 crédits :

Axe de spécialisation (UQAM)

5 cours de spécialisation (15 crédits)

- 3 cours de spécialisation de la Liste A (9 crédits)

- 1 cours choisi parmi les cours de spécialisation offerts par l'ÉTS (3 crédits).

- 1 cours de la Liste B (3 crédits)

Le directeur local du programme doit approuver au préalable le choix du cours de l'étudiant.

Sur approbation préalable du directeur local de programme, un cours de l'axe de spécialisation peut être remplacé par un cours pertinent d'autres programmes de cycles supérieurs offerts par l'ÉTS, l'UQAM ou par d'autres universités en autant qu'au moins un cours soit fait à l'ETS.

Axe de spécialisation (ÉTS)

5 cours de spécialisation (15 crédits)

- 4 cours de spécialisation de la Liste C (12 crédits)

- 1 cours choisi parmi les cours de spécialisation offerts (Liste A) par l'UQAM (3 crédits).

Le directeur local du programme doit approuver au préalable le choix du cours de l'étudiant.

Sur approbation préalable du directeur local de programme, 2 des 5 activités de spécialisation peuvent être remplacées par 2 activités pertinentes d'autres programmes de 1er ou 2e cycle offertes par l'ÉTS, l'UQAM ou par d'autres universités, en autant qu'au moins un cours soit fait à l'UQAM.

Pour compléter le profil, l'étudiant s'inscrit à l'activité suivante dans son établissement d'attache :

Projet de synthèse (UQAM) (15 crédits):

Projet de synthèse (ÉTS) (15 crédits)

ou

Profil avec activité de synthèse de 6 crédits :

Axe de spécialisation (UQAM)

8 cours de spécialisation (24 crédits) :

- 6 cours de spécialisation choisi dans la liste A (voir profil avec projet de synthèse) (18 crédits)

- 1 cours au choix choisi dans la liste B (voir profil avec projet de synthèse) (3 crédits)

- 1 cours choisi parmi les cours de spécialisation offerts par l'ÉTS (3 crédits).

Le directeur local du programme doit approuver au préalable le choix du cours de l'étudiant.

Sur approbation préalable du directeur local de programme, un cours au de l'axe de spécialisation peut être remplacé par un cours pertinent d'autres programmes de cycles supérieurs offerts par l'ÉTS, l'UQAM ou par d'autres universités en autant qu'au moins un cours soit fait à l'ETS.

Axe de spécialisation (ÉTS)

8 cours de spécialisation (24 crédits) :

- 7 cours de spécialisation de la Liste C (21 crédits) :

- 1 cours choisi parmi les cours de spécialisation offerts par l'UQAM (3 crédits).

Le directeur local du programme doit approuver au préalable le choix du cours de l'étudiant.

Pour compléter le profil, l'étudiant s'inscrit aux activités suivantes dans son établissement d'attache :

Activités de synthèse (UQAM) (6 crédits)

ou

Activités de synthèse (ÉTS) (6 crédits)

ou

Liste A :

Liste B

Liste C

Remarque : Le candidat voudra bien prendre note que les activités au choix dans ce programme et énumérées ci-dessus ne peuvent être offertes à chacun des trimestres (automne, hiver ou été). Par conséquent, elles sont réparties sur plusieurs trimestres et sont donc offertes en alternance d'un trimestre, voire d'une année à l'autre.

De plus, la majorité des cours s'offre en soirée seulement.

Champs de recherche

Besoins des clients et exigences des solutions logicielles
Conception et architecture de logiciels
Processus de développement et cycle de vie
Gestion de projet logiciel
Qualité du logiciel
Logiciels libres
Méthodes agiles

Particularités

Accès au marché de l'emploi facilité par la pénurie de main-d'œoeuvre.
Soutien financier et bourses disponibles.

Présentation du programme

Fort d'une contribution significative en recherche, le Département d'informatique se démarque pour ses travaux autour des logiciels libres, des processus Agiles, de la sécurité des systèmes et des applications industrielles. Les professeurs possèdent plusieurs années d'expérience en entreprise, ce qui leur permet d'accompagner les étudiants dans leur apprentissage.

Par les simulations, les travaux d'équipe, les conférenciers et l'apprentissage par projets, les cours intègrent des études de cas pratiques où les étudiants jouent le rôle de consultants experts. La maîtrise en génie logiciel forme des professionnels capables d'entrevoir les problèmes des entreprises dans leur globalité, d'apporter des solutions réalistes et de favoriser la réflexion avant l'action.

Perspectives professionnelles

Conception et évaluation du logiciel
Évaluation des processus de développement
Gestion de projet
Qualité de projet
Intégration des solutions logicielles libres au sein des entreprises

Conditions d'admission

Les étudiants sont admis et inscrits dans l'un ou l'autre des deux établissements coresponsables du programme. Le candidat doit être titulaire d'un baccalauréat, ou l'équivalent, en informatique, en génie dans un domaine approprié, ou en sciences appliquées avec une composante en informatique, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,0 sur 4,3 ou l'équivalent;

OU être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent, dans un autre domaine, obtenu avec une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 et posséder les connaissances ou l'expérience jugées suffisantes en informatique, en développement de logiciels ou en technologie de l'information;

Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,0 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission;

OU posséder les connaissances nécessaires, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente d'au moins cinq ans.

Le candidat dont la préparation n'est pas jugée suffisante pourrait se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique.

Capacité d'accueil

Le programme n'est pas contingenté.

Connaissance du français

Le candidat doit posséder une connaissance suffisante de la langue française orale et écrite.

Sur étude de dossier par le sous-comité d'admission et d'évaluation, le candidat pourrait se voir imposer de passer un test de classement en français.

S'il n'a pas acquis le seuil établi par le programme, le candidat devra réussir une formation en français dès sa première inscription au programme de maîtrise ou de propédeutique. Un ou des cours pourront être suivis parallèlement à la scolarité régulière de maîtrise ou de propédeutique en fonction de l'offre de cours. L'étudiant devra avoir démontré une maîtrise suffisante du français avant la fin de sa première année d'inscription au programme ou de sa propédeutique selon le cas.

Connaissance de l'anglais

Le candidat doit posséder la capacité de lire des textes scientifiques rédigés en anglais.

Méthode et critères de sélection

Évaluation du dossier académique, de la lettre de motivation du candidat et des lettres de recommandation.

Les candidats présentant une demande sur la base de l'expérience pertinente doivent détailler leurs expériences en précisant les rôles et responsabilités exacts qu'ils ont cumulés. Un curriculum vitæ complet doit accompagner la demande d'admission. Les candidats peuvent être convoqués à une entrevue.

Méthodes pédagogiques privilégiées

Études de cas pratiques Travaux d'équipe Simulations Conférenciers invités La majorité des cours se donne sous l'approche d'apprentissage par projets en intégrant des études de cas pratiques. Les étudiants sont amenés à jouer le rôle de consultant expert dans l'établissement d'un diagnostic et dans la proposition de solutions réalistes aux problèmes des entreprises. Les professeurs agissent comme «coach» dans l'approche afin de guider les étudiants dans leur apprentissage.

Objectifs

L'objectif du programme conjoint de maîtrise en génie logiciel est de former des professionnels ou de spécialiser des professionnels déjà actifs dans le domaine du développement ou de la maintenance de logiciel. Ainsi, les futurs étudiants pourront mettre en pratique les connaissances acquises avec un stage de fin d'études en entreprise ou approfondir leurs connaissances par un projet de synthèse d'envergure. La maîtrise vise à fournir aux étudiants des compétences qui dépassent le simple approfondissement de connaissances de base, en développant notamment les capacités d'analyse et de synthèse de l'étudiant de même qu'en accroissant ses capacités de gestionnaire de projets logiciels.

A la fin du programme, les étudiants seront en mesure d'apporter des contributions significatives au processus de développement et de maintenance du logiciel en entreprise, en leur permettant d'appliquer les connaissances contemporaines en génie logiciel.

La maîtrise en génie logiciel veut former des spécialistes qui pourront jouer, un rôle de concepteur, de coordonnateur ou de chef de projet, au sein d'équipes de génie logiciel ; des professionnels qui auront intégré les dimensions technologiques et organisationnelles; de futurs agents de changement capables de contribuer à l'atteinte, par leur entreprise/organisation, d'un niveau supérieur de maturité, de performance et de qualité.

Organisation des études

Cours offerts de soir. Offre de cours aux trois trimestres.

Règlements pédagogiques particuliers

Le directeur du projet ou de l'activité de synthèse d'un étudiant doit être choisi parmi les professeurs de l'établissement d'attache de l'étudiant. Ce dernier peut demander à avoir un codirecteur provenant de l'autre établissement avec l'accord du directeur du programme de l'établissement d'attache.

Le sujet du projet ou de l'activité de synthèse doit être approuvé par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme de l'établissement d'attache avant que l'étudiant n'entame sa réalisation.

Pour s'inscrire au projet ou à l'activité de synthèse l'étudiant doit avoir complété les cours du bloc obligatoire du programme.

Pour s'inscrire au stage, l'étudiant doit avoir complété les cours obligatoires, avoir une moyenne de 3.2 sur 4.3 et être citoyen canadien, résident permanent ou détenteur d'un permis de travail valide au Canada. L'étudiant doit aviser la direction du programme de son intention d'effectuer un stage au moins 4 mois avant la session visée pour la réalisation du stage. L'UQAM et l'ÉTS ne s'engagent pas à trouver un stage à l'étudiant, mais favorisent les contacts avec des employeurs potentiels par l'entremise du service des stages.

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : 3 ans
Temps partiel : maximum 5 ans

Passerelles

Un étudiant ayant complété des cours dans le cadre du DESS en génie logiciel ou du programme court de 2e cycle en génie logiciel, se verra reconnaître tous les cours réussis, s'il poursuit ses études à la maîtrise.

Un étudiant qui abandonne la maîtrise en génie logiciel pourra recevoir l'attestation de diplomation du DESS s'il a rencontré toutes les exigences de ce DESS ou pourra recevoir l'attestation du programme court de 2e cycle en génie logiciel s'il a rencontré toutes les exigences de ce programme court.

Partenariat

Ce programme de Maîtrise de type professionnel est offert conjointement avec l'École de technologie supérieure (ÉTS).

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe A.

Régime et durée des études

Temps complet : trois ans
Temps partiel : maximum de cinq ans

Basé sur les renseignements disponibles le 2013-12-18

Trimestre de la versionStatut de la version
Automne 2014 À jour
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page