CodeTitreGradeCrédits
3555Doctorat en science politique Philosophiae Doctor, Ph.D.90
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Organisation des études
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme non contingenté Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 6 ans
Montréal Cours offerts de jour

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

La scolarité du doctorat en science politique comporte 4 cours comptant pour 12 crédits. La scolarité comprend :

a) Les deux séminaires obligatoires suivants (6 crédits)

b) Deux séminaires au choix parmi les suivants (6 crédits)

Notes 1 : L'étudiant n'ayant pas déjà réussi un cours de méthodologie et de techniques de recherche au niveau de la maîtrise doit suivre le cours [POL8006] ou [POL8007], ou un cours équivalent offert dans un autre programme de maîtrise, approuvé par le Sous-comité d'admission et d'évaluation.

Note 2 : L'étudiant n'ayant pas déjà suivi un cours correspondant à son domaine d'études majeur au niveau de la maîtrise peut être obligé d'en suivre un dans sa scolarité de doctorat à la demande du Sous-comité d'admission et d'évaluation. Ce cours doit être choisi parmi les cours de spécialité offerts à la maîtrise ou au doctorat.

Ou un séminaire choisi à l'intérieur des répertoires propres à d'autres programmes dans la mesure où la pertinence du séminaire dans le cheminement de l'étudiant est reconnue par le sous-comité d'admission et d'évaluation. Le programme pourra aussi autoriser un étudiant à suivre un cours dans une autre institution. Le département de science politique participe déjà au programme de doctorat conjoint en administration.

Remarque : Le candidat voudra bien prendre note que les activités au choix dans ce programme et énumérées ci-dessus ne peuvent être offertes à chacun des trimestres (automne, hiver ou été). Par conséquent, elles sont réparties sur plusieurs trimestres et sont donc offertes en alternance d'un trimestre, voire d'une année à l'autre.

Examen doctoral de synthèse

Au terme de sa scolarité, l'étudiant s'inscrit à l'examen doctoral de synthèse qui se décline en deux épreuves distinctes, l'une dans un domaine majeur parmi les six domaines offert par le programme, et l'autre dans un domaine mineur choisi parmi les cinq autres domaines offerts. Ces épreuves ont lieu au cours des trois sessions suivant la fin de la scolarité. Leur objectif est d'évaluer la connaissance et la compréhension de l'étudiante, de l'étudiant dans deux des champs de recherche enseignés par le département.

Chaque étudiant aura accès dès son admission dans le programme à la liste des lectures obligatoires de son examen de synthèse dans le domaine majeur.

L'examen doctoral se décline en deux épreuves distinctes :
a) une dans un domaine majeur
b) une autre dans un domaine mineur

Notes 1 : Les étudiants doivent réussir les deux épreuves de l'examen doctoral, et dans le domaine majeur et dans le domaine mineur, afin de pouvoir poursuivre leur cheminement dans le programme.

Proposition de thèse (9 crédits)

La proposition de thèse est défendue devant un jury d'au moins trois personnes.

Thèse et soutenance de thèse (60 crédits)

La thèse constitue un travail de recherche original apportant une contribution au développement de la discipline. Elle est soutenue devant un jury d'au moins quatre personnes, dont au moins une de l'extérieur de l'Université.

DOCTORAT EN SCIENCE POLITIQUE AVEC CONCENTRATION DE TROISIÈME CYCLE EN ÉTUDES FÉMINISTES

Le doctorat en science politique s'associe à l'Institut de recherches et d'études féministes (IREF) de l'UQAM pour offrir à ses étudiants une concentration en études féministes à l'issue de laquelle une attestation de troisième cycle en études féministes est délivrée à l'étudiant en sus de son diplôme de doctorat.

Objectifs

La concentration de troisième cycle en études féministes vise quatre objectifs principaux :

- offrir une spécialisation en études féministes à l'intérieur du programme de doctorat en science politique;

- favoriser une approche multidisciplinaire capable d'intégrer, dans différentes disciplines, les enjeux théoriques et praxéologiques des études féministes;

- stimuler les échanges et les débats autour des meilleures connaissances et méthodes en études féministes;

- soutenir le développement d'une communauté dynamique de chercheurs en études féministes.

Conditions d'admission complémentaires

Les personnes souhaitant s'inscrire à la concentration doivent être admises au programme de doctorat en science politique. L'attestation de la concentration de deuxième cycle en études féministes ou une formation jugée suffisante constitueront les conditions requises pour l'inscription à la concentration.

Le Sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) du doctorat en science politique et le Comité de gestion de la concentration à l'IREF étudient en collaboration la présentation des domaines d'intérêt des étudiants. Dans certains cas, des cours d'appoint pourront être exigés.

Cours à suivre

Le séminaire [FEM9000] remplace un des séminaires à l'intérieur du programme de doctorat en science politique.

Thèse et Attestation

Pour recevoir l'attestation d'études de troisième cycle en études féministes, il est nécessaire de satisfaire aux conditions suivantes:

- réussir le séminaire [FEM9000] Séminaire multidisciplinaire en études féministes : savoirs, perspectives, approches;

- rédiger une thèse en lien avec les études féministes (sujet, méthode, cadre d'analyse);

- compléter avec succès, sous la direction ou la codirection d'un membre professoral compétent en études féministes, une thèse dont le sujet dera être jugé recevable par le SCAE du doctorat en science politique sur avis positif du Comité de gestion de la concentration de l'IREF.

Champs de recherche

  • Politiques publiques et administration publique
  • Politique comparée
  • Sociologie politique
  • Pensée et théorie politiques
  • Politique canadienne et québécoise
  • Politique mondiale et relations internationales

Ouverture à l'international

Possibilité de cotutelle avec les universités françaises.

Particularités

  • L'UQAM abrite l'un des plus grands départements de science politique au Québec et au Canada.
  • Département fort d'une tradition critique notamment dans le domaine de la théorie et de la pensée politique, de la théorie des relations internationales et de l'économie politique internationale.
  • Vitalité de la recherche : les professeurs du département gèrent entre 1,1 et 1,5 millions de dollars en subventions externes chaque année.
  • Des aires de recherches qui couvrent presque toutes les régions du monde : Afrique, États-Unis, Amérique latine, Europe, Asie, sans oublier le Québec et le Canada.
  • Forte implication des doctorants dans les activités de recherche au sein des nombreux centres de recherche et des chaires.
  • Possibilité d'effectuer une concentration de 3e cycle en études féministes.
  • Guide pour le doctorat

Perspectives professionnelles

  • Professeur d'université
  • Professeur de cégep
  • Chercheur
  • Analyste dans l'administration provinciale ou fédérale
  • Collaborateur scientifique
  • Gestionnaire dans des ONG

Conditions d'admission

Admission aux trimestres d'automne et d'hiver.

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en science politique, obtenue avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.
ou
être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent dans une discipline connexe, obtenue avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent; dans ce dernier cas, le candidat pourra être tenu de suivre des cours d'appoint ou une propédeutique, pouvant aller jusqu'à une année de scolarité préparatoire. Les cours d'appoint  et la propédeutique doivent être réussis avec un minimum de 3,2.

Tout candidat doit présenter l'esquisse du projet de thèse approuvée par le directeur de thèse. Par cette signature, le professeur s'engage à encadrer le candidat dans l'éventualité de son admission.

Le candidat intéressé par la concentration en études féministes doit signaler son intention dans l'esquisse de son projet de recherche.

Le candidat devra avoir une très bonne connaissance de la langue française écrite et parlée, de même qu'une connaissance de la langue anglaise lui permettant de lire et de comprendre des textes scientifiques rédigés dans cette langue. Selon le sujet de recherche, la connaissance (ou l'apprentissage) d'une troisième langue pourra s'avérer nécessaire voire indispensable pour la réussite du programme de recherche entrepris par le candidat au doctorat.

Capacité d'accueil

Le programme reçoit les candidats en fonction des capacités d'encadrement des professeurs du département.

Méthode et critères de sélection

Évaluation, par ordre d'importance :

  • du dossier académique
  • de l'esquisse de projet de thèse approuvée par un professeur du département s'engageant à encadrer le candidat (cette esquisse consistera en un texte d'environ cinq pages présentant les intérêts de recherche du candidat et le sujet général de la thèse ainsi que sa pertinence; ce texte sera évalué en fonction de sa qualité, de sa pertinence par rapport à l'orientation du programme et de sa compatibilité avec les compétences professorales). Le candidat doit indiquer dans l'esquisse de son projet de recherche le domaine d'études majeur dans lequel il a l'intention de faire son examen de synthèse parmi les domaines de recherche offerts par le département.
  • trois lettres de recommandation
Une entrevue pourra être exigée.

Méthodes pédagogiques privilégiées

Séminaires Conférences

Objectifs

Le programme de doctorat en science politique vise à former des chercheurs et des analystes qui apporteront une contribution significative au développement de la science politique. La formation sera centrée sur l'approfondissement des connaissances théoriques dans cette discipline, le développement d'une capacité de réflexion et d'analyse critiques et l'acquisition des outils nécessaires pour mener à bien des activités de recherche et la rédaction de textes scientifiques.

Le programme comprend également une concentration en études féministes. Cette concentration permet :

  • de former des chercheurs capables, à partir de leur discipline de formation, de produire des travaux novateurs et de contribuer au renouvellement de la pensée féministe;
  • d'assurer le développement et l'approfondissement d'une réflexion théorique et d'une méthode d'analyse féministes dans le cadre de recherches doctorales.

Organisation des études

Cours offerts de jour

Règlements pédagogiques particuliers

L'étudiant inscrit à la concentration de troisième cycle en études féministes demeure rattaché au programme de doctorat en science politique, tous les règlements en vigueur dans celui-ci s'appliquent.

Exigences linguistiques
Capacité de lire et de comprendre des textes scientifiques rédigés en anglais. Capacité de lire et de comprendre des textes scientifiques rédigés dans toute autre langue exigée par le projet de recherche de l'étudiant.

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 6 ans

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Régime et durée des études

Temps complet : quatre ans
Temps partiel : six ans

Basé sur les renseignements disponibles le 2016-01-15

Trimestre de la versionStatut de la version
Automne 2016 À jour
Automne 2015 Ancienne
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page