CodeTitreGradeCrédits
3750Doctorat en études littéraires Philosophiae Doctor, Ph.D.90
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Organisation des études
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme non contingenté Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 6 ans
Montréal Cours offerts de jour
Cours offerts de soir

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Ce programme de recherche comporte 90 crédits, dont 18 crédits sont rattachés à la scolarité et 72 crédits à la thèse.

SCOLARITÉ

Deux activités parmi celles qui sont offertes sous la rubrique suivante (6 crédits) :

On peut substituer l'une de ces activités par une activité à contenu variable offerte dans le cadre du programme de maîtrise en études littéraires sous l'une ou l'autre des rubriques suivantes (3 crédits) :

Remarque : L'inscription à cette dernière activité reste régie par les exigences spécifiques du programme de doctorat, suivant des modalités dont il sera expressément fait mention dans l'entente d'évaluation.

Deux activités parmi les activités offertes sous le thème suivant (6 crédits) :

Les deux activités suivantes (6 crédits) :

Remarque : Le candidat voudra bien prendre note que les activités au choix dans ce programme et énumérées ci-dessus ne peuvent être offertes à chacun des trimestres (automne, hiver ou été). Par conséquent, elles sont réparties sur plusieurs trimestres et sont donc offertes en alternance d'un trimestre, voire d'une année à l'autre.

RECHERCHE

Thèse (72 crédits)

La thèse représente l'activité majeure de la formation poursuivie dans le cadre du doctorat. Elle est le fruit d'un travail original de recherche et doit faire la preuve que l'étudiant a acquis son autonomie sur le plan intellectuel. Elle est soutenue devant un jury d'au moins quatre personnes constitué par la doyenne des études de cycles supérieurs et de la recherche suivant la recommandation du sous-comité d'admission et d'évaluation.

CONCENTRATION DE TROISIÈME CYCLE EN ÉTUDES FÉMINISTES

Le doctorat en études littéraires s'associe à l'Institut de recherches et d'études féministes (IREF) pour offrir à ses étudiants une concentration en études féministes à l'issue de laquelle une attestation de troisième cycle en études féministes est délivrée à l'étudiant en sus de son diplôme de doctorat.

Objectifs

La concentration de troisième cycle en études féministes vise quatre objectifs principaux :

- offrir une spécialisation en études féministes à l'intérieur du programme de doctorat en études littéraires ;

- favoriser une approche multidisciplinaire capable d'intégrer, dans différentes disciplines, les enjeux théoriques et praxéologiques des études féministes ;

- stimuler les échanges et les débats autour des meilleures connaissances et méthodes en études féministes ;

- soutenir le développement d'une communauté dynamique de chercheurs en études féministes.

Conditions d'admission complémentaires

Les personnes souhaitant s'inscrire à la concentration doivent être admises au programme de doctorat en études littéraires. L'attestation de la concentration de deuxième cycle en études féministes ou une formation jugée suffisante fait partie des conditions requises pour l'inscription à la concentration. Le sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) du doctorat en études littéraires et le Comité de gestion de la concentration à l'IREF étudient en collaboration la présentation des domaines d'intérêt des étudiants. Dans certains cas, des cours d'appoint pourront être exigés.

Cours à suivre

Le séminaire [FEM9000] remplacera une activité à contenu variable (séminaire ou activité dirigée) à l'intérieur du programme de doctorat en études littéraires.

Thèse et Attestation

Pour recevoir l'attestation d'études de troisième cycle en études féministes, il est nécessaire de satisfaire aux conditions suivantes:

- réussir le séminaire [FEM9000] Séminaire multidisciplinaire en études féministes : savoirs, perspectives, approches ;

- rédiger une thèse en lien avec les études féministes (sujet, méthode, cadre d'analyse) ;

- compléter avec succès, sous la direction ou la codirection d'un membre professoral compétent en études féministes, une thèse dont le sujet devra être jugé recevable par le SCAE du doctorat en études littéraires sur avis positif du Comité de gestion de la concentration de l'IREF.

Champs de recherche

Théorie littéraire
Théories psychanalytiques du discours
Théories de l'écriture au féminin
Histoire littéraire et sociocritique
Génétique textuelle et édition critique
Théories de la création
Théories des genres littéraires
Sémiotique littéraire
Paralittérature
Littérature québécoise
Littérature américaine
Littérature française
Littérature étrangère
Études féministes

Ouverture à l'international

  • Accueil d'étudiants étrangers dans le cadre des accords CRÉPUQ ou sur une base autonome (étudiants en séjour prolongé au Québec).  
  • Plusieurs étudiants effectuent des séjours d'étude à l'étranger. Ils peuvent bénéficier de bourses à la mobilité pour effectuer leur séjour. 
  • Les cotutelles sont de plus en plus pratiquées, en particulier avec les universités françaises.

Particularités

  • Le programme comporte à la fois des activités de scolarité et des activités de recherche. La scolarité est de 18 crédits. La recherche repose principalement sur la réalisation d'une thèse.
  • Une forte tradition critique et théorique s'est développée dans ce programme : sociocritique et sociologie de la littérature, textes et psychanalyse, sémiologie, études féministes, études québécoises, théories de la création, histoire littéraire, pratiques littéraires et culturelles, théories de l'image, nouvelles technologies, etc.
  • Les étudiants ont la possibilité de travailler sur des corpus de tous les pays. 
  • Le contenu des séminaires offerts varie chaque année. La formule retenue quant au contenu de ces séminaires est souple et ouverte de façon à permettre une programmation adaptée aux intérêts des étudiants.
  • Le département peut compter sur la reconnaissance internationale des membres du corps professoral. Il est l'un des plus subventionnés parmi les institutions francophones.
  • Les étudiants ont la possibilité d'obtenir une expérience d'enseignement et d'intégrer des équipes, des laboratoires et des centres de recherche.
  • Ils peuvent envisager une codirection avec les universités québécoises et avec des professeurs d'autres départements de l'UQAM.
Soutien financier et bourses disponibles
  • Bourse de recrutement de 12 000$.
  • Deux bourses de 4 000$ du Fonds du Département d'études littéraires.
  • Plusieurs bourses de donateurs privés : Bourse Cari-Pétrie (1 000$, recherche sur la littérature des femmes); Prix Jacques-Cotnam (possibilité de publication aux Presses de l'Université Laval).
  • Prix Voix et Images (1 000$, recherche sur la littérature québécoise).
  • Bourses de centres de recherches : une bourse Figura (6 000$); deux bourses du CRILCQ (5 000$ et 4 000$, recherche sur la littérature ou la culture québécoise).
  • Trois bourses du Fonds à l'accessibilité et à la réussite des études (FARE) (6 000$ chacune).
  • Possibilité d'emplois comme auxiliaire d'enseignement, auxiliaire de recherche et chargé de cours.

Présentation du programme

Le programme forme des chercheurs capables d'élaborer de façon autonome et de mener à terme un projet original dans le cadre d'un programme de recherche en théorie littéraire. Il contribue au développement des études littéraires tant du côté de la description théorique et critique des textes que de leur inscription dans l'histoire et la société. Il vise à faire avancer la réflexion sur le processus créateur par l'examen des interactions entre les pratiques littéraires et les théories contemporaines de la création. Le programme comprend une concentration en études féministes.

Perspectives professionnelles

Les diplômés se retrouvent principalement dans les milieux de l'enseignement et de la recherche, dans les collèges et les universités.

Parmi les autres carrières possibles, mentionnons : journaliste, recherchiste, critique, libraire, éditeur, correcteur, traducteur littéraire, directeur littéraire, écrivain, scénariste.

Conditions d'admission

Admission aux trimestres d'automne et d'hiver.

Être titulaire d'une maîtrise obtenue avec une moyenne d'au moins 3,2 sur 4,3 ou d'un diplôme équivalent, dans la discipline ou le champ d'études couvert par le programme ou dans une discipline connexe : linguistique, histoire, philosophie, sociologie, psychologie, communication, histoire de l'art, etc. Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission. Les étudiants qui n'ont pas de formation particulière en études littéraires pourront se voir imposer une formation complémentaire pouvant aller jusqu'à six cours (dix-huit crédits). Certaines candidatures exceptionnelles, qui ne correspondent pas à un profil académique habituel, pourront également être considérées sur la base des expériences pertinentes et des connaissances acquises.

De plus, le candidat devra :
- présenter l'esquisse d'un projet de recherche comportant des indications sur le sujet, la problématique et la démarche envisagés, ainsi qu'une brève bibliographie (cinq à six pages au total) ; le candidat intéressé par la concentration en études féministes doit signaler son intérêt dans l'esquisse de son projet de recherche.
- avoir obtenu l'accord d'un directeur de recherche;
- posséder une excellente connaissance du français et une maîtrise suffisante de l'anglais et une connaissance adéquate de toute autre langue indispensable à la réalisation de ses objectifs de recherche.

Capacité d'accueil

Le programme n'est pas contingenté.

Méthode d'évaluation de dossier

Critères :
- qualité et pertinence de la formation académique;
- expérience et potentiel de recherche;
- pertinence du projet en regard des champs de recherche du programme;
- faisabilité du projet à l'intérieur des limites de temps prévues selon le régime d'études.

Documents requis

Le dossier devra comprendre le formulaire de demande d'admission de l'Université du Québec à Montréal, le dossier académique du candidat (baccalauréat et maîtrise), trois lettres de recommandation (dont au moins deux doivent provenir de professeurs ou de chercheurs ayant une expérience reconnue), ainsi qu'une esquisse du projet de recherche.

Méthodes pédagogiques privilégiées

La formule du séminaire est privilégiée. Les séminaires alternent entre cours magistraux, exposés d'étudiants et travail en groupe. Le programme offre aussi des activités appelées «Groupes de recherche», créditées au même titre que les séminaires. Les «Groupes de recherche» fonctionnent à partir d'une formule souple, où les étudiants doivent mener, sous la supervision d'un professeur, une recherche relativement autonome sur des sujets inexplorés. Ils partagent ensuite les fruits de leur recherche lors de rencontres avec la classe.

Objectifs

Le programme poursuit les objectifs suivants : former des chercheurs capables d'élaborer de façon autonome et de mener à terme un projet original dans le cadre d'un programme de recherche en théorie littéraire ; contribuer au développement des études littéraires tant du côté de la description théorique et critique des textes que de leur inscription dans l'histoire et la société ; faire avancer la réflexion sur le processus créateur par l'examen des interactions entre les pratiques littéraires et les théories contemporaines de la création.

Le programme comprend également une concentration en études féministes. Cette concentration permet :

  • de former des chercheurs capables, à partir de leur discipline de formation, de produire des travaux novateurs et de contribuer au renouvellement de la pensée féministe ;
  • d'assurer le développement et l'approfondissement d'une réflexion théorique et d'une méthode d'analyse féministes dans le cadre de recherches doctorales.

Organisation des études

Cours offerts de jour

Règlements pédagogiques particuliers

L'étudiant inscrit à la concentration de troisième cycle en études féministes demeure rattaché au programme de doctorat en études littéraires et les règlements en vigueur dans celui-ci s'appliquent.

Stages

Le programme accueille des stagiaires, par l'intermédiaire des centres de recherche (Figura, CRILCQ, Chaire de recherche du Canada en arts et littératures numériques).

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : 4 ans Temps partiel : 6 ans

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Régime et durée des études

Temps complet : quatre ans Temps partiel : six ans

Basé sur les renseignements disponibles le 2009-04-20

Retour en haut de page