CodeTitreCrédits
6379Majeure en anthropologie du contemporain 60
Trimestres d'admission Contingent Campus Autres caractéristiques
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme non contingenté Montréal Offre un volet international
Possibilité de grade par cumul de programmes

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits.)

Les 10 cours obligatoires suivants :

Dix cours optionnels choisis parmi les blocs suivants, selon la répartition établie :

Bloc A - Approfondissements anthropologiques (choix de 3 cours, total de 9 crédits)

Bloc B - Perspectives sociologiques (choix de 4 cours, 12 crédits)

Bloc C – Ouvertures pluridisciplinaires (choix de 3 cours, 9 crédits)

À noter que les sous-blocs présentés ci-dessous ne servent qu'à mieux orienter le choix des étudiants et n'impliquent aucune forme d'obligation ou de contrainte dans le choix des cours trois cours optionnels.

Études féministes :

Études autochtones :

Études ethniques :

Remarques :

1. L'étudiante ou l'étudiant qui n'a pas suivi un cours de méthodologie de la recherche dans le DEC en sciences humaines ou l'équivalent, devra suivre le cours d'appoint hors programme [SOC1002] dans les douze mois suivants l'admission.

2. L'étudiante ou l'étudiant inscrit à la majeure en anthropologie peut commencer un programme de mineure ou de certificat après avoir complété 30 crédits. À titre indicatif, les mineures et les certificats suivants sont suggérés : - certificat en études féministes - certificat en immigration et relations interethniques - mineure en études urbaines - certificat en géographie internationale - certificat en histoire - mineure en histoire de l'art - mineure en philosophie - mineure en science politique - certificat en sciences des religions - mineure en linguistique - mineure en urbanisme opérationnel - mineure en sociologie.

Note sur l'inscription à des écoles d'été et aux cours [ANT3001], [ANT3002] et [ANT3003] : Les étudiantes et les étudiants ont la possibilité de s'inscrire à des écoles d'été dans le cadre de la majeure en anthropologie du contemporain, en particulier lorsque les écoles d'été sont complémentaires avec le projet d'enquête de terrain réalisé dans les cours [ANT3001], [ANT3002] et [ANT3003]. Dans ce cas, cela implique que les étudiants ou les étudiantes concernées puissent prolonger le séjour à l'étranger réalisé dans le cadre de l'école d'été pour se dégager du temps afin de conduire leur enquête. Un tel arrangement nécessite l'accord de la direction du programme, du ou de la professeure enseignant les cours [ANT3001], [ANT3002] et [ANT3003] et du ou de la professeure supervisant l'école d'été. Les étudiantes ou les étudiants doivent aussi s'assurer que leur séjour à l'étranger n'entre pas en conflit d'horaire avec les autres activités pédagogiques requises dans le cadre de la majeure.

Cheminement à temps complet

Automne  [ANT1001]  [ANT1002]  Bloc A  Bloc A  Bloc B 
Hiver  [ANT1003]  [ANT1004]  [ANT2002]  [ANT2003]  Bloc A 
Été  [ANT3001]      
Automne  [ANT3002]  [ANT2001]  Bloc B  Bloc B  Bloc C 
Hiver  [ANT3003]  Bloc B  Bloc C  Bloc C   

Cheminement à temps partiel

Automne  [ANT1001]  [ANT1002]   
Hiver  [ANT1003]  Bloc A  Bloc A 
Automne  [ANT1004]  Bloc B  Bloc A 
Hiver  [ANT2002] ou [ANT2003]  Bloc B   
Automne  [ANT2001]  Bloc B   
Hiver  [ANT2002] ou [ANT2003]  Bloc C   
Été  [ANT3001]  Bloc C   
Automne  [ANT3002]  Bloc B   
Hiver  [ANT3003]  Bloc C 

Études de 2e et 3e cycles

La majeure en anthropologie du contemporain, associée à une mineure ou à un certificat dans une autre discipline, permet l'accès :

Plusieurs programmes de 2e cycle sont possibles en sciences humaines et sociales, selon le parcours choisi.

Ouverture à l'international

La majeure en anthropologie du contemporain permet aux étudiantes et aux étudiants d'intégrer dans leur formation les écoles et universités d'été offertes à l'UQAM, notamment celles qui ont lieu à l'étranger.

Particularités

La majeure en anthropologie du contemporain se distingue de plusieurs façons :

  • Importance prépondérante accordée à la pratique : comprend un projet intégrateur obligatoire et de grande envergure qui permet de mener une enquête de terrain de type ethnographique.
  • Seule majeure au Québec à offrir une formation en français axée sur la bidisciplinarité (anthropologie et sociologie).
  • Accompagnement dans toutes les étapes de la recherche scientifique.

Présentation du programme

Étudier l'anthropologie du contemporain, c'est :

  • Susciter une réflexion critique sur les dynamiques et enjeux sociaux du monde contemporain.
  • Contribuer à résoudre les problématiques associées à sa complexité en s'appropriant une diversité d'outils d'analyse adaptés.
  • Se positionner dans les développements théoriques récents en anthropologie sociale et culturelle.
Au cœur de ce programme axé sur la pratique : coconstruction des savoirs, construction du soi et de l'autre, altérité, enquêtes ethnographiques et méthodologies plurielles, étude des médias et du numérique, sociétés autochtones, environnement et anthropocène, études féministes et du genre, relations inter-ethniques et migrations, et plus encore.

Mobilisant les apports de différentes disciplines, en particulier de l'anthropologie et de la sociologie, cette formation unique au Québec offre ainsi une perspective élargie sur les sociétés contemporaines, en plus d'une démarche concrète de recherche de terrain.

Perspectives professionnelles

En accordant une place prédominante à la pratique, notamment par la recherche de terrain, la majeure en anthropologie du contemporain ouvre la porte à des contacts dans le milieu professionnel. Les perspectives d'emploi sont donc nombreuses pour les diplômés et peuvent varier selon la mineure ou le certificat choisi. En voici quelques exemples :

  • Anthropologue
  • Conseillère ou conseiller en développement international
  • Journaliste, recherchiste, chroniqueuse ou chroniqueur, autrice ou auteur
  • Médiatrice interculturelle ou médiateur interculturel
  • Agente de développement ou agent de développement
  • Analyste
  • Chargée ou chargé de projet
  • Animatrice culturelle ou animateur culturel
  • Guide interprète
  • Consultante ou consultant
Secteurs d'activités :
  • Administration publique
  • Développement international
  • Enseignement collégial ou universitaire
  • Médias
  • Milieux hospitaliers, scolaires, communautaires, associatifs
  • Organisations de développement international
  • Santé publique
  • Services-conseils
  • Services diplomatiques

Conditions d'admission

Admission aux trimestres d'automne et d'hiver.

Le programme n'est pas contingenté.

Connaissance du français

Tous les candidats doivent posséder une maîtrise du français attestée par l'une ou l'autre des épreuves suivantes: l'Épreuve uniforme de français exigée pour l'obtention du DEC, le test de français écrit du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport ou le test de français écrit de l'UQAM. Sont exemptées de ce test les personnes détenant un grade d'une université francophone et celles ayant réussi le test de français d'une autre université québécoise.

Méthode et critères de sélection - Base DEC

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent.

Méthode et critères de sélection - Base expérience

Posséder des connaissances appropriées, être âgé d'au moins 21 ans et avoir une expérience de travail pertinente attestée ou d'action sociale impliquant une réflexion à caractère anthropologique.

Méthode et critères de sélection - Base études universitaires

Avoir réussi cinq cours (quinze crédits) de niveau universitaire au moment du dépôt de la demande d'admission.

Méthode et critères de sélection - Base études hors Québec

Être titulaire d'un diplôme approprié obtenu à l'extérieur du Québec après au moins treize années (1) ou l'équivalent.

(1) À moins d'ententes conclues avec le Gouvernement du Québec.

Remarque pour toutes les bases d'admission

Les étudiants n'étant pas titulaires d'un DEC en sciences humaines ou n'ayant pas suivi le cours «méthodes de recherche» au cégep, doivent réussir le cours d'appoint hors programme suivant : [SOC1002 Compétences informationnelles et travail intellectuel] dans les douze mois suivants l'admission au programme.

Objectifs

La majeure en anthropologie du contemporain introduit les étudiantes et les étudiants aux plus récents développements théoriques de l'anthropologie de sorte à susciter une réflexion critique sur les dynamiques et enjeux sociaux du monde contemporain. Les thématiques contemporaines du numérique, de l'anthropocène et de l'autochtonie sont au cœur de ce programme. Le programme se démarque aussi par sa formation pratique, axée sur l'enquête ethnographique, qui permet aux étudiantes et aux étudiants d'articuler des objets empiriques (lieux, pratiques sociales, réseaux, etc.) avec des méthodes de recherche et des postures conceptuelles et réflexives. La formation en anthropologie du contemporain intègre les apports de disciplines connexes, en particulier ceux de la sociologie, afin de favoriser l'appropriation d'une diversité d'outils d'analyse adaptés à la complexité du monde.

Au terme de sa formation, l'étudiante ou l'étudiant sera capable de : 

  • Effectuer une démarche concrète de recherche de terrain en anthropologie.
  • Mobiliser les outils méthodologiques de l'enquête de terrain.
  • Formuler les étapes d'une recherche scientifique.
  • Se positionner dans les développements théoriques récents en anthropologie.
  • Mobiliser les apports de différentes disciplines, en particulier de l'anthropologie et de la sociologie, pour étudier la complexité du monde contemporain.

Règlements pédagogiques particuliers

Lors de son inscription, l'étudiante ou l'étudiant doit veiller à choisir ses cours en conformité avec la grille prévue de cheminement type. En particulier, les huit cours obligatoires doivent être choisis en priorité.

En raison des contraintes reliées à la disponibilité des cours ou au cheminement du programme de majeure, l'étudiante ou l'étudiant pourrait ne pas être en mesure de terminer ses études en vingt-quatre mois.

Les étudiantes et les étudiants n'étant pas titulaires d'un DEC en sciences humaines ou n'ayant pas suivi le cours «méthodes de recherche» au cégep, doivent réussir le cours d'appoint hors programme suivant : [SOC1002 Compétences informationnelles et travail intellectuel] dans les douze mois suivants l'admission.

Le cours [ANT3001 Enquête de terrain 1] a pour préalable les cours [ANT1002 Pensée et raisonnements anthropologiques] et [ANT1004 Outils et méthodes de l'enquête anthropologique]. De plus, l'inscription à ce cours requiert d'avoir réussi un minimum de 12 crédits de cours siglés ANT et d'être inscrite ou inscrit au programme de majeure en anthropologie du contemporain. Les cours [ANT3001 Enquête de terrain 1], [ANT3002 Enquête de terrain 2] et [ANT3003 Enquête de terrain 3] sont étalés sur trois sessions consécutives.

L'étudiante ou l'étudiant doit s'assurer d'être disponible sur ces trois sessions. Pour pouvoir s'inscrire aux cours [HAR4415 Sociologie et anthropologie de l'art], [HAR4600 L'apport des femmes aux arts visuels et à l'histoire de l'art], [HAR4610 Art et altérité], [HAR4635 Art moderne et contemporain autochtone], l'étudiante ou l'étudiant doit avoir réussi 12 crédits universitaires. Pour pouvoir s'inscrire au cours [POL4463 Mouvements autochtones transnationaux], l'étudiante ou l'étudiant doit avoir complété 15 cours de premier cycle. Le cours [SOC3072 Économie politique du capitalisme avancé] a pour préalable le cours [SOC2052 Sociologie économique].

Grade par cumul

La majeure en anthropologie du contemporain, cumulée à une mineure ou à un certificat, mène au grade de Bachelier ès arts, B.A.

Basé sur les renseignements disponibles le 2021-07-06

Retour en haut de page