CodeTitreGradeCrédits
1634Doctorat en communication Philosophiae Doctor, Ph.D.90
Trimestre d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Organisation des études
Automne
Dates limites d'admission
Programme non contingenté Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 5 ans (résidence obligatoire jusqu'à la rédaction de la thèse)
Montréal Cours offerts de jour
Cours offerts de soir

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Scolarité (21 crédits)

Séminaires obligatoires (9 crédits) :

Séminaires-Agora (6 crédits)

L'étudiant doit suivre trois séminaires à contenu variable offerts dans le cadre de l'activité :

Activité obligatoire (3 crédits)

Examen doctoral (3 crédits)

Pour faire l'examen doctoral, l'étudiant doit avoir complété au moins deux trimestres et au moins huit crédits au programme, ainsi que le séminaire [FCM9110]. L'examen doctoral est également préalable au séminaire [FCM9130].

L'examen doctoral a pour objectif d'évaluer si l'étudiant est apte à entreprendre sa recherche doctorale. Il porte sur le développement du cadre théorique afférent au domaine de recherche, de recherche-intervention/action et de recherche-création de l'étudiant.

Pour réussir l'examen doctoral, l'étudiant doit d'abord répondre par écrit (maximum de 50 pages, excluant la bibliographie) et soutenir ensuite oralement sa réponse à deux questions soumises par les membres du jury. Chaque question engage à la réflexion critique. Elle peut être de nature conceptuelle, analytique ou épistémologique et sera liée aux intérêts de recherche de l'étudiant.

L'évaluation de l'examen est du type acceptation/refus. L'étudiant qui subit un échec à l'examen doctoral a droit à une reprise. Ce droit de reprise doit s'exercer au plus tard dans le courant de l'année suivant l'échec. Un nouvel échec à cette reprise ou le défaut de reprise dans le délai prescrit entraîne l'exclusion du programme.

La composition du jury de l'examen doctoral s'établit comme suit :

Trois membres, dont : deux professeurs, incluant le directeur de recherche, dont le rôle est de formuler chacun une question pour l'étudiant et de suggérer quelques références pour la bibliographie; un professeur dont le rôle est de présider le comité.

Les modalités détaillées et l'échéancier précis encadrant l'examen doctoral sont disponibles sur le site Internet de la Faculté de communication.

Recherche (69 crédits)

Projet de thèse (6 crédits) :

Thèse (63 crédits)

La thèse de recherche est d'une longueur variant entre 225 et 350 pages. Elle doit apporter une contribution originale et significative à l'avancement des connaissances dans le champ de la communication et démontrer la capacité de l'étudiant de mener des travaux de recherche d'une façon autonome.

La thèse de création consiste en la conception, la production et la diffusion d'une œuvre ou d'un travail équivalent, accompagné d'un texte de réflexion ou d'une élaboration théorique, selon les exigences du programme. Ce texte doit faire état d'une réflexion critique et analytique autour des problématiques soulevées par la production de l'étudiant. La thèse de création doit constituer un apport original et inédit dans un champ de création lié à la communication.

La thèse d'intervention ou de recherche-action consiste en la réalisation d'un projet, d'une production ou d'une pratique rattachée à un espace social, économique, politique, culturel, artistique ou autre et commentée dans un texte écrit. La thèse d'intervention ou de recherche-action permet l'approfondissement des connaissances théoriques et pratiques dans des domaines divers et elle combine l'acquisition des habiletés de recherche avec celles de l'intervention. Le texte écrit doit démontrer la capacité d'analyse critique de l'étudiant et doit constituer un apport original et inédit dans un domaine d'intervention.

Les trois types de thèse devront en plus faire l'objet d'une soutenance publique.

Cheminement type de l'étudiant à temps complet

Année/Trimestre  Automne  Hiver  Été 
[FCM9000]  [FCM9110], un ou deux séminaires parmi le [FCM910X]  [FCM9120] 
[FCM9221], un ou deux séminaires parmi le [FCM910X]  [FCM9130]  [FCM9401] 
Projet de thèse  Rédaction de thèse  Rédaction de thèse 
Rédaction de thèse  Rédaction de thèse  Rédaction de thèse 

Champs de recherche

  • Action et médiation culturelle
  • Anthropologie des médias
  • Communication et environnement
  • Communication et gestion de crise
  • Communication et réception des savoirs
  • Communication humaine interpersonnelle et en groupe
  • Communication interculturelle
  • Communication internationale
  • Communication marketing
  • Communication médiatique et santé
  • Communication organisationnelle
  • Conception visuelle numérique
  • Conflits, harcèlement et violence en milieux organisés
  • Diffusion et appropriation des connaissances
  • Économie politique de la communication
  • Épistémologie des études en communication
  • Éthique de la communication
  • Ethnographie en communication
  • Études culturelles
  • Études médiatiques
  • Gouvernance et relations publiques
  • Histoire et théories du cinéma
  • Histoire et esthétique de la télévision
  • Industries culturelles
  • Médias socionumériques
  • Politiques culturelles et de communication
  • Pratiques communicationnelles d'accompagnement
  • Recherche-création médiatique
  • Réseaux sociaux humains
  • Sociologie de la communication et du numérique
  • Technologies de l'information et de la communication
  • Théories critiques en communication
  • Usage des médias

Ouverture à l'international

  • Possibilité de cotutelle ou de codirection avec d'autres universités dans le monde.
  • Possibilité de joindre des unités de recherche ayant un rayonnement et des collaborations importantes à l'international.
  • Programme qui permet d'étudier des phénomènes liés à la communication internationale.

Particularités

  • Accès à un vaste réseau de 70 professeurs provenant de divers milieux.
  • Possibilité d'encadrement dans une grande variété de champs de recherche en communication (organisationnelle, médiatique, politique, internationale, création, technologies de l'information et des communications, etc.).
  • Accès à des contrats de recherche, d'enseignement ou de correction.
  • Aide à la publication et à la diffusion des résultats de recherche ainsi qu'à leur rayonnement sur les plans national et international.
  • Unités de recherche (centres, chaires, groupes, laboratoires) de notoriété internationale.
  • Les étudiants étrangers inscrits à temps complet à ce programme bénéficient d'une bourse d'études qui couvre les droits de scolarité majorés exigés aux étudiants étrangers.

Présentation du programme

La communication est partout dans nos sociétés. Les pratiques liées aux technologies de l'information et de la communication sont présentes dans toutes les activités de notre quotidien, tant privé que public. Les organisations accordent de plus en plus de place à la communication dans leur développement. Les entreprises médiatiques sont parmi les plus importantes au monde. La mondialisation ne peut pas être pensée sans échanges communicationnels. La création tend à comprendre une dimension communicationnelle croissante. En conséquence, il s'avère primordial de penser la communication. Tel est le but de notre doctorat qui favorise les perspectives interdisciplinaires qu'il s'agisse de sciences sociales, de sciences humaines, de philosophie, de sciences cognitives, etc.

En 25 ans, nous avons diplômé environ 80 étudiantes et étudiants de doctorat. Certaines et certains d'entre eux sont maintenant devenus professeurs au sein de plusieurs universités québécoises, canadiennes et d'ailleurs. Mais le programme a également permis de former des professionnelles et professionnels de haut niveau, capables de penser la complexification croissante de nos sociétés, dans le cadre d'emplois à responsabilité élevée en dehors du milieu universitaire. Ils sont maintenant chercheures, chercheurs, enseignantes, enseignants ou consultantes ou consultants stratégiques. Ils sont aussi recrutés par des ministères, des organismes gouvernementaux et des institutions publiques, où ils mènent des recherches d'envergure, développent des politiques et orientent l'évolution des organisations pour lesquelles ils œuvrent.

Perspectives professionnelles

  • Enseignant
  • Chercheur
  • Consultant

Conditions d'admission

Admission à l'automne seulement.

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise en communication ou d'une maîtrise dans un domaine connexe aux communications obtenue avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent.

Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission.

Le candidat ayant une maîtrise dans une discipline autre que la communication pourrait être admis conditionnellement à la réussite d'une propédeutique (trois cours ou plus) ou de cours d'appoint (deux cours ou moins) comprenant, selon sa formation académique antérieure ou sa pratique professionnelle, des cours sur les principales théories en communication, sur les méthodologies de recherche, d'intervention ou de création, ou sur des connaissances spécifiques en communication en lien avec les éléments contenus dans sa lettre d'intention.

Le candidat doit avoir une bonne connaissance des langues française et anglaise.

Le candidat doit préciser quel type de thèse il souhaite réaliser – recherche, création, intervention ou recherche-action – et démontrer des aptitudes pour entreprendre ce type de thèse. Il doit également déposer, avec sa demande d'admission, l'esquisse d'un projet de recherche, dont la pertinence communicationnelle devrait être justifiée.

Un professeur doit être pressenti et préférablement avoir accepté d'encadrer l'étudiant. Une liste des professeurs habilités à diriger les doctorants en communication est disponible sur le site web du programme : doctorat-communication.uqam.ca

Capacité d'accueil

Le programme n'est pas contingenté mais le nombre d'admis ne devra pas dépasser la capacité d'encadrement de la faculté.

Méthode et critères de sélection

Le dossier devra comprendre le formulaire d'admission, le dossier académique du candidat (baccalauréat et maîtrise), trois lettres de recommandation (au moins deux doivent provenir de professeurs ou de chercheurs ayant une expérience de recherche, de recherche intervention/action, de recherche création pertinente reconnue).

Les documents suivants doivent être joints au dossier :

  • une esquisse du projet de recherche (cinq pages);
  • une évaluation de la faisabilité du projet en termes matériel, temporel et financier;
  • une indication des demandes de bourses effectuées par le candidat, des possibilités d'insertion dans une équipe de recherche et des charges de cours qu'il pourrait assumer au premier cycle;
  • une indication, dans la mesure du possible, du professeur qui pourrait encadrer les travaux de recherche du candidat.
Critères d'évaluation des dossiers
  • qualité et pertinence de la formation académique;
  • expérience et potentiel de recherche, de recherche intervention/action, de recherche création;
  • pertinence du projet en regard des domaines de recherche en communication couverts à la faculté;
  • faisabilité du projet à l'intérieur des limites normales de temps prévues pour le programme;
  • compétences linguistiques (bilinguisme);
  • disponibilité d'un professeur pour encadrer le candidat.

Méthodes pédagogiques privilégiées

Séminaires, études de cas, débats, conférences, présentations orales, colloques, expérimentation des techniques et méthodes de recherche, apprentissage coopératif, encadrement individuel, etc.

Objectifs

Ce programme vise à permettre à l'étudiant de :

  • Approfondir ses connaissances et porter un regard critique et intégrateur sur les principales approches et théories pertinentes au champ de la communication.
  • Mener de façon autonome et experte un projet de recherche, de recherche-intervention/action ou de recherche-création, pour apporter une contribution originale à la connaissance, aux milieux de vie et de pratique organisationnels et sociaux, culturels, économiques, politiques ou technologiques dans le champ de la communication.
  • Développer une posture pour approcher les phénomènes de communication en intégrant les apports d'autres disciplines.
  • Participer à faire du programme de doctorat un milieu stimulant d'apprentissage, de réflexion et de débat en développant ses affiliations et ses compétences transversales par des échanges ouverts et par la participation aux diverses activités, tout au long du parcours.

Organisation des études

Cours offerts de jour et de soir

Règlements pédagogiques particuliers

La durée maximale du programme est de quatre ans (temps complet) et de cinq ans (temps partiel) après la première inscription.

L'étudiant devra procéder au choix de son directeur de thèse au plus tard avant la fin du deuxième trimestre.

L'examen doctoral doit être complété au plus tôt au troisième trimestre pour l'étudiant inscrit à temps plein, et au plus tard au sixième trimestre pour l'étudiant inscrit à temps partiel.

Le projet de thèse doit être accepté au plus tard neuf trimestres après la première inscription.

Le projet de thèse doit normalement être déposé dans les six mois suivant la fin du séminaire [FCM9130 Thèse 2].

La direction du programme s'assurera que chaque étudiant fasse un choix de cours qui lui permette de se donner la formation théorique et méthodologique nécessaire à la réalisation de sa recherche doctorale.

Pour changer de type de thèse, l'étudiant doit présenter une demande motivée au SCAE et démontrer ses aptitudes pour réaliser le nouveau type de thèse.

Exigences linguistiques

Les étudiants du programme doivent posséder une connaissance suffisante de la langue anglaise.

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 5 ans (résidence obligatoire jusqu'à la rédaction de la thèse)

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Régime et durée des études

Temps complet : quatre ans
Temps partiel : cinq ans (résidence obligatoire jusqu'à la rédaction de la thèse)

Basé sur les renseignements disponibles le 2018-02-05

Trimestre de la versionStatut de la version
Automne 2018 À jour
Automne 2017 Ancienne
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page