CodeTitreGradeCrédits
3583Doctorat en sciences de l'environnement Philosophiae doctor, Ph.D.90
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Organisation des études Autres caractéristiques
Admission continue Programme non contingenté Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 6 ans
Montréal Cours offerts de fin de semaine
Cours offerts de jour
Offre un volet international
Offert avec d'autres établissements

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Les cours obligatoires suivants (12 crédits) :

Un cours au choix interdisciplinaire parmi les trois cours suivants (3 crédits) :

Remarque : Le comité de direction d'un étudiant peut demander au sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) ou l'équivalent, de l'institution où est inscrit l'étudiant, que le cours au choix soit remplacé par un autre cours qu'il juge plus adéquat pour la formation de l'étudiant.

Et un cours au choix parmi les suivants (3 crédits) :

ou tout autre cours de 2e ou 3e cycle dans une université québécoise. Le cours doit être proposé par le comité de direction de l'étudiant et accepté par le SCAE.

Thèse (72 crédits)

Remarque : Les candidats qui ont publié un ou des articles dans des revues scientifiques à comité de lecture à partir de leurs travaux antérieurs au doctorat et à titre de premier auteur, bénéficieront d'une équivalence du cours disciplinaire (3 cr.), sur recommandation du sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) du programme et après consultation auprès de leur directeur de thèse.

Champs de recherche

La thèse devra être réalisée sous la direction d'un professeur habilité et dans le cadre d'un programme de recherche s'inscrivant dans un champ de recherche relevant des sciences de l'environnement. Parmi les champs de recherche couverts par le programme de doctorat en sciences de l'environnement figurent notamment les biotechnologies environnementales, le cycle et la qualité de l'eau, l'écologie fondamentale et appliquée, les sciences de l'atmosphère et de l'océan, et la toxicologie de l'environnement.

Une liste des professeurs habilités à diriger des thèses dans le cadre du programme de doctorat en sciences de l'environnement et de leur domaine de spécialité est disponible auprès de la direction du programme.

Ouverture à l'international

  • Professeurs du programme ont de nombreuse collaborations avec des institutions étrangères : France, Brésil, Chine, Guinée, etc.
  • Cours intensif sur le terrain offert tous les deux ans en Amazonie brésilienne.
  • Nombreuses ententes de cotutelle principalement avec la France.
  • Accords-cadres de collaboration avec des universités françaises.

Particularités

  • Programme réputé pour son dynamisme au niveau national et international avec des professeurs mondialement reconnus profitant d'importantes subventions de recherche.
  • Affiliation avec des centres de recherche de notoriété internationale.
  • Offert en association avec l'UQAC, l'UQAR, l'UQAT et l'UQTR.
  • Participation active de professeurs de plusieurs départements : sciences biologiques, sciences de la Terre et de l'atmosphère, chimie, géographie, sociologie, sciences de la gestion, sciences politiques, sciences économiques, sciences de l'éducation, études urbaines et touristiques, etc.
  • Programme interfacultaire rattaché à l'Institut des sciences de l'environnement (ISE).
  • Soutien financier et bourses disponibles.
  • Les étudiants étrangers inscrits à temps complet à ce programme bénéficient d'une bourse d'études qui couvre les droits de scolarité majorés exigés aux étudiants étrangers.

Présentation du programme

Les experts en sciences de l'environnement affrontent des problèmes complexes qui dépassent les frontières disciplinaires. Privilégiant une approche systémique, le programme établit des liens avec des professeurs de plusieurs domaines comme les sciences sociales, la chimie, la géographie, les sciences biologiques et les sciences de la Terre et de l'atmosphère.

En plus de suivre des cours sur le terrain dans des lieux privilégiés comme l'Amazonie ou le nord du Québec, les étudiants participent à des séminaires sur les grands débats de l'heure et réalisent leur projet de recherche de façon autonome et originale. À la fin de leurs études, ils travaillent en tant que chercheur, professeur ou consultant dans les organisations internationales, les entreprises privées, les organismes non gouvernementaux ou les organismes publics comme les ministères et les municipalités.

Perspectives professionnelles

  • Chercheur dans des organismes publics et parapublics, des organisations internationales ou des ONG.
  • Professeur universitaire
  • Consultant dans entreprises privées

Conditions d'admission

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent dans une discipline pertinente au champ d'études, obtenue avec une moyenne d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent. Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8 sur 4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission;
ou
être titulaire d'un grade de bachelier et posséder les connaissances requises, une formation et une expérience appropriées.

Le candidat doit démontrer qu'il possède une connaissance suffisante du français et de l'anglais.

Il devra aussi, au moment du dépôt de sa demande d'admission, avoir préparé un projet préliminaire de thèse et avoir reçu l'acceptation de principe d'un directeur de thèse, lequel devra s'assurer avec l'étudiant de la disponibilité des ressources matérielles et financières nécessaires pour mener à terme ledit projet dans le respect de la durée normale du programme.

Cela permettra d'évaluer quelles sont les conditions d'encadrement du candidat et de juger de la compatibilité de ses intérêts de recherche avec les orientations du programme.

Capacité d'accueil

Le programme n'est pas contingenté.

Méthode et critères de sélection

Examen du dossier académique, des lettres de recommandation (au moins trois doivent provenir de professeurs ou de chercheurs ayant une expérience de recherche pertinente reconnue) et d'une fiche d'information remplie par le candidat et son directeur de recherche et comportant :

  • une esquisse du projet de thèse approuvée par le directeur de thèse;  
  • un plan de travail avec échéancier;
  • une évaluation des ressources matérielles nécessaires à la réalisation du projet;
  • les sources de financement du projet et les moyens de subsistance de l'étudiant.

Entrevue des candidats (sauf empêchement majeur justifié). Le tout dans le but d'évaluer :
  • l'adéquation entre les aspirations du candidat et les objectifs du programme;
  • la qualité et la pertinence de la formation académique en regard des différents éléments du programme;
  • l'expérience et le potentiel en recherche;
  • la pertinence du projet en regard des champs de recherche du programme;
  • la faisabilité du projet à l'intérieur des limites normales de temps prévues pour le programme.

Méthodes pédagogiques privilégiées

Cours interdisciplinaires et interactifs, donnés par plus d'un professeur représentant des savoirs distincts : sciences naturelles, sciences de la santé, sciences humaines et sociales Cours intensifs sur le terrain abordant des sujets de pointe en sciences de l'environnement (en alternance Amazonie et Nord du Québec). Séminaires thématiques portant sur les grands débats et enjeux environnementaux de l'heure.

Objectifs

Ce programme vise au développement et à l'intégration des connaissances dans divers champs de recherche relevant des sciences de l'environnement. Il vise également à la formation de chercheurs de haut calibre, spécialistes d'une ou de plusieurs disciplines des sciences de l'environnement, aptes à formuler une problématique de recherche, à analyser la dynamique d'un système environnemental, à établir une stratégie d'étude et à réaliser avec autonomie une recherche originale répondant à des critères d'excellence.

De plus, ce programme a pour objectif de former des scientifiques capables de dépasser les frontières disciplinaires, en établissant des interfaces avec d'autres disciplines des sciences de l'environnement, et conscients des interdépendances dynamiques en environnement aussi bien dans le milieu académique que professionnel, gouvernemental, associatif et entrepreneurial.

Pour faciliter l'atteinte de cet objectif, l'étudiant sera placé dans un cadre multidisciplinaire s'appuyant sur les ressources humaines et matérielles de plusieurs départements sur des ressources professorales multifacultaires ainsi que sur l'infrastructure de l'ISE et de divers centres de recherche interuniversitaires.

Organisation des études

Cours offerts de jour. Certaines activités intensives peuvent, à l'occasion, se donner la fin de semaine.

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 6 ans

Protocole d'entente

Ce programme est offert en association avec l'UQAC, l'UQAR, l'UQAT et l'UQTR. Il est offert grâce à la participation active des professeurs de plusieurs départements. Il est également rattaché à l'Institut des sciences de l'environnement (ISE) et bénéficie des ressources professorales multifacultaires de l'UQAM, l'UQAC, l'UQAR, l'UQAT et l'UQTR.

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Régime et durée des études

Temps complet : quatre ans
Temps partiel : six ans

Basé sur les renseignements disponibles le 2019-04-15

Trimestre de la versionStatut de la version
Automne 2019 À jour
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page