CodeTitreGradeCrédits
1595Doctorat en sexologie Philosophiae Doctor, Ph.D.90
Trimestre d'admission Contingent Régime et durée des études Campus
Automne
Dates limites d'admission
Programme non contingenté Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 6 ans
Montréal

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

La scolarité (21 crédits) :

Les trois cours obligatoires suivants (12 crédits)

Trois cours au choix (9 crédits), dont au moins deux parmi les cours suivants :

ou tout autre cours en accord avec le directeur de thèse.

L'activité suivante (3 crédits) :

Thèse (66 crédits)

Doctorat en sexologie avec concentration de troisième cycle en études féministes

Le doctorat en sexologie s'associe à l'Institut de recherches et d'études féministes pour offrir à ses étudiants une concentration en études féministes à l'issue de laquelle une attestation de troisième cycle en études féministes est délivrée à l'étudiant en sus de son diplôme de doctorat.


Objectifs
La concentration de troisième cycle en études féministes vise quatre objectifs principaux :

  • offrir une spécialisation en études féministes à l'intérieur des programmes de doctorat participants;
  • favoriser une approche multidisciplinaire capable d'intégrer, dans différentes disciplines, les enjeux théoriques et praxéologiques des études féministes;
  • stimuler les échanges et les débats autour des meilleures connaissances et méthodes en études féministes;
  • soutenir le développement d'une communauté dynamique de chercheurs en études féministes.

Conditions d'admission complémentaires
Les personnes souhaitant s'inscrire à la concentration doivent être admises au programme de doctorat en sexologie. L'attestation de la concentration de deuxième cycle en études féministes ou une formation jugée suffisante constituent les conditions requises pour l'inscription à la concentration. Le sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) du doctorat en sexologie et le Comité de gestion de la concentration à l'IREF étudient en collaboration la présentation des domaines d'intérêt des étudiants. Dans certains cas, des cours d'appoint pourront être exigés.


Cours à suivre

Le séminaire FEM9000 remplacera une activité de trois crédits dans la liste des cours au choix du programme de doctorat en sexologie.

Thèse et attestation

Pour recevoir l'attestation d'études de troisième cycle en études féministes, il est nécessaire de satisfaire aux conditions suivantes :

  • réussir le séminaire FEM9000
  • rédiger une thèse en lien avec les études féministes (sujet, méthode, cadre d'analyse);
  • compléter avec succès, sous la direction ou la codirection d'un membre professoral compétent en études féministes, une thèse dont le sujet devra être jugé recevable par le SCAE du doctorat en sexologie sur avis positif du Comité de gestion de la concentration de l'IREF.

Cheminementà temps complet

Trimestre  An 1  An 2  An 3  An 4 
Automne  [SEX9000], [SEX9100]  Cours au choix (2)  Rédaction de la thèse  Rédaction de la thèse 
Hiver  [SEX9000] (suite), [SEX9102]  Cours au choix (3)  Rédaction de la thèse  Rédaction de la thèse 
Été  Cours au choix (1)  [SEX9600]  Rédaction de la thèse  Rédaction et soutenance de la thèse 

Particularités

  • Seul programme de doctorat en sexologie au Québec. Mentionnons également que l'UQAM est la seule université du Québec à offrir des programmes en sexologie aux trois cycles d'études.
  • Programme favorisant la recherche interdisciplinaire.
  • Les étudiants pourront réaliser le stage de recherche ou participer aux activités des centres de recherche du département de sexologie.
  • Les professeurs du département proviennent de multiples champs disciplinaires (sociologie, psychologie, science politique, éducation, santé publique, anthropologie, criminologie) s'intéressant ainsi à des clientèles et thèmes de recherche variés en sexologie.
  • Département très actif ayant développé de nombreux partenariats, tant du domaine social que médical, pour des projets de recherche, d'intervention, de formation et de transfert des connaissances.

Perspectives professionnelles

  • Enseignement
  • Recherche universitaire
  • Recherche et intervention (Direction de santé publique, réseau de la santé et des services sociaux, etc.)
  • Counseling (cliniques médicales, hôpitaux, CLSC)

Conditions d'admission

Admission à l'automne seulement.

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en sexologie ou dans une discipline connexe ou d'un doctorat de premier cycle en médecine, obtenue avec une moyenne d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent) pour l'ensemble de la scolarité. Les titulaires d'un doctorat de premier cycle en médecine doivent réussir les cours d'appoint suivants lors de la première année d'inscription au programme : [SEX8405 Méthodologie qualitative en recherche sexologique], [SEX8410 Méthodologie quantitative en recherche sexologique].  

Exceptionnellement, le candidat qui a obtenu sa maîtrise ou l'équivalent ou son doctorat de premier cycle en médecine avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 ou l'équivalent, peut être admis, après l'étude de son dossier par le Sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE). Cette admission exceptionnelle n'est autorisée que si la capacité d'accueil et d'encadrement le permet. La recommandation doit être entérinée par la doyenne, le doyen.

Pour être admis au programme, le candidat doit être dûment accepté par un directeur de thèse avant le dépôt de la demande d'admission. Le développement d'une pensée interdisciplinaire faisant partie des buts du programme, la codirection du projet de recherche sera un atout important. L'acceptation d'une codirection doit également être mentionnée sur la demande d'admission.

Tous les candidats au doctorat en sexologie doivent avoir réussi un cours de méthodologie quantitative de niveau maîtrise et un cours de méthodologie qualitative de niveau maîtrise préalablement à leur admission définitive.

Le candidat provenant d'une discipline connexe dont la préparation est jugée insuffisante en raison de lacunes dans ses connaissances se verra imposer une formation préparatoire (cours d'appoint ou propédeutique).

Tout particulièrement, le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme déterminera pour tous les candidats si les cours de méthodes de recherche (quantitatives et qualitatives) suivis par la candidate, le candidat répondent aux exigences du programme de doctorat en sexologie.

Le candidat doit posséder une connaissance suffisante de la langue française. Le programme peut vérifier ce niveau de connaissance par un test ou une entrevue. Advenant que ce niveau soit jugé insuffisant, une formation préparatoire en français peut être imposée ou un refus d'admission peut être recommandé. Le candidat doit également posséder des connaissances suffisantes de l'anglais pour comprendre des textes scientifiques de 3e cycle. Le niveau de connaissance peut également être vérifié par test ou entrevue.

Le Sous-comité d'admission et d'évaluation rencontrera en entrevue le candidat.

Capacité d'accueil

La capacité d'accueil sera déterminée à chaque période de sélection en fonction des ressources d'encadrement disponibles.

Méthode et critères de sélection

- Dossier académique

- Lettres de recommandation (trois provenant de professeurs ou de chercheurs ayant une expérience de recherche pertinente reconnue).

- Lettre d'intention : orientation du projet de thèse d'environ 2000 mots, laquelle doit présenter les intérêts du candidat, de même que le sujet général et la pertinence de la thèse projetée. Ce texte sera évalué en fonction de sa qualité, de sa pertinence par rapport à l'orientation du programme et de sa compatibilité avec les compétences professorales.

- Entrevue avec le candidat afin d'évaluer :

  • La pertinence et la cohérence du sujet de thèse par rapport aux objectifs du programme;
  • La qualité et la pertinence de la formation académique;
  • L'expérience et le potentiel en recherche;
  • Les habiletés de partage et d'utilisation des connaissances;
  • La possibilité de développer une pensée interdisciplinaire et critique dans le champ de la sexualité humaine.

Méthodes pédagogiques privilégiées

Séminaires Expérimentation de différentes méthodologies de recherche

Objectifs

Le but du doctorat en sexologie est d'apporter une contribution originale et novatrice à l'étude et à l'analyse des enjeux théoriques, méthodologiques et empiriques liés à la sexualité humaine, selon une approche interdisciplinaire. Le programme de doctorat en sexologie vise la formation de chercheurs hautement qualifiés en sexologie par le développement de savoirs et de compétences les habilitant à réaliser de façon autonome, critique et innovatrice un programme de recherche en sexologie. De même, ce doctorat permettra la recherche évaluative des interventions ou des pratiques éducatives, cliniques, préventives et formatives dans le domaine de la sexualité humaine.

Objectifs généraux :

  • Étudier les paradigmes et fondements théoriques contemporains qui permettent de comprendre et d'interpréter les différentes dimensions de la sexualité humaine et des facteurs déterminants.
  • Comprendre et maîtriser les méthodologies avancées liées à l'étude de la sexualité humaine.
  • Comprendre et maîtriser les données empiriques et les modèles explicatifs sur les différentes dimensions de la sexualité humaine.
  • Développer différents modèles d'intervention en lien avec une problématique sexuelle en éducation, prévention et/ou clinique s'adressant aux collectivités ou aux individus dans le champ de la sexualité humaine, et ce, dans une perspective interdisciplinaire.
Le programme comprend également une concentration en études féministes. Cette concentration permet :
  • de former des chercheurs capables, à partir de leur discipline de formation, de produire des travaux novateurs et de contribuer au renouvellement de la pensée féministe;
  • d'assurer le développement et l'approfondissement d'une réflexion théorique et d'une méthode d'analyse féministes dans le cadre de recherches doctorales.

Stages

  • Possibilité de réaliser un stage en milieu de recherche en lien avec sa problématique de doctorat au sein d'une équipe de recherche du département ou à l'extérieur.
  • D'une durée de 150 heures, il se déroule au trimestre d'été lors de la première année d'études.

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : 4 ans Temps partiel : 6 ans

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Régime et durée des études

Temps complet : quatre ans
Temps partiel : six ans

Peu importe le régime d'études choisi, l'étudiant doit s'inscrire à temps complet aux deux premiers trimestres (automne et hiver) aux trois cours obligatoires ([SEX9000 Fondements théoriques et épistémologiques contemporains de la sexologie]; [SEX9100 Méthodologie avancée quantitative appliquée à l'étude de la sexualité humaine]; [SEX9102 Méthodologie avancée qualitative appliquée à l'étude de la sexualité humaine]).

Basé sur les renseignements disponibles le 2016-10-14

Trimestre de la versionStatut de la version
Hiver 2017 À jour
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page