CodeTitreGradeCrédits
1730Doctorat en histoire Philosophiae Doctor, Ph.D.90
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Organisation des études
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme non contingenté Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 6 ans
Montréal Cours offerts de jour
Cours offerts de soir

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Les trois activités suivantes (12 crédits) :

Deux séminaires au choix (6 crédits) :

Note : Tous les cours de ce bloc (siglés 8000) sont mixtes (maîtrise et doctorat).

Les cours thématiques offerts sont indiqués par les sigles 807A, 807B, 807C, etc. Ces cours peuvent porter sur des «thèmes» comme histoire des femmes, histoire ouvrière, histoire politique, histoire urbaine, histoire rurale, histoire des technologies et des sciences, histoire des autochtones, histoire de la famille, histoire de la presse, histoire du droit, etc.

À titre exceptionnel, des étudiants pourront suivre, sur recommandation de la direction de recherche et de la direction du programme, l'activité suivante en lieu et place d'un des séminaires au choix :

Avec l'accord de la direction du programme, un des deux séminaires au choix pourra être suivi dans un autre programme de troisième cycle de l'Université, ou d'une autre université.

Remarque : Prendre note que les activités au choix dans ce programme et énumérées ci-dessous ne peuvent être offertes à chacun des trimestres (automne, hiver ou été). Ces activités sont offertes en alternance d'un trimestre, voire d'une année à l'autre.

Thèse (72 crédits)

La thèse constituera une contribution originale à la discipline historique.

Direction de thèse :

Un comité de professeurs dirige la thèse, mais exceptionnellement, l'étudiant pourra, à sa demande et avec l'accord du sous-comité d'admission et d'évaluation, être dirigé par une seule personne.

Afin de favoriser l'encadrement, le sous-comité d'admission et d'évaluation nomme un comité de thèse dès l'admission du candidat au programme de doctorat.

Il est loisible à l'étudiant de substituer à l'une des activités de trois crédits de la scolarité une activité de niveau doctoral de trois crédits, dans une autre discipline et/ou dans une autre université.

Remarques : Le candidat voudra bien prendre note que les activités au choix dans ce programme et énumérées ci-dessus ne peuvent être offertes à chacun des trimestres (automne, hiver ou été). Par conséquent, elles sont réparties sur plusieurs trimestres et sont donc offertes en alternance d'un trimestre, voire d'une année à l'autre.

Les sujets retenus pour chacun des ateliers sont déterminés par le CEA.

DOCTORAT EN HISTOIRE AVEC CONCENTRATION DE TROISIÈME CYCLE EN ÉTUDES FÉMINISTES

Le doctorat en histoire s'associe à l'Institut de recherches et d'études féministes pour offrir à ses étudiants une concentration en études féministes à l'issue de laquelle une attestation de troisième cycle en études féministes est délivrée à l'étudiant en sus de son diplôme de doctorat.

Objectifs

La concentration de troisième cycle en études féministes vise quatre objectifs principaux :

- offrir une spécialisation en études féministes à l'intérieur des programmes de doctorat participants;

- favoriser une approche multidisciplinaire capable d'intégrer, dans différentes disciplines, les enjeux théoriques et praxéologiques des études féministes;

- stimuler les échanges et les débats autour des meilleures connaissances et méthodes en études féministes;

- soutenir le développement d'une communauté dynamique de chercheurs en études féministes.

Conditions d'admission complémentaires

Les personnes souhaitant s'inscrire à la concentration doivent être admises au programme de doctorat en histoire. L'attestation de la concentration de deuxième cycle en études féministes ou une formation jugée suffisante constituent les conditions requises pour l'inscription à la concentration. Le sous-comité d'admission et d'évaluation (SCAE) du doctorat en histoire et le Comité de gestion de la concentration à l'IREF étudient en collaboration la présentation des domaines d'intérêt des étudiants. Dans certains cas, des cours d'appoint pourront être exigés.

Cours à suivre

Le séminaire FEM9000 remplacera une activité à contenu variable (séminaire ou activité dirigée) à l'intérieur du programme de doctorat en histoire.

Thèse et attestation

Pour recevoir l'attestation d'études de troisième cycle en études féministes, il est nécessaire de satisfaire aux conditions suivantes :

- réussir le séminaire FEM9000 - Séminaire multidisciplinaire en études féministes : savoirs, perspectives, approches;

- être encadré par un professeur compétent pour diriger une thèse en lien avec les études féministes;

- rédiger une thèse en lien avec les études féministes (sujet, méthode, cadre d'analyse);

- compléter avec succès, sous la direction ou la codirection d'un membre professoral compétent en études féministes, une thèse dont le sujet devra être jugé recevable par le SCAE du doctorat en histoire sur avis positif du Comité de gestion de la concentration de l'IREF.

Remarque : L'étudiant demeure rattaché au programme de doctorat en histoire et les règlements en vigueur dans celui-ci s'appliquent.

Grille de cheminement du doctorat en histoire

Temps complet (admission à l'automne)

Automne 1  Hiver 1  Été 1  Automne 2  Hiver 2  Été 2 - été 4 
[HIS9030]  [HIS9030] (suite)  Recherche  Examen doctoral  Projet de thèse  Recherche, rédaction 
Séminaire 1  Séminaire 2  Préparation examen doctoral  Recherche  Soutenance projet de thèse  Dépôt de la thèse (été 4) 
 Dépôt du sujet de thèse    

Champs de recherche

  • Antiquité
  • Moyen-âge
  • Europe moderne
  • Europe contemporaine
  • Canada/Québec
  • États-Unis
  • Amérique latine
  • Proche-Orient
  • Asie du Sud-Est
  • Chine contemporaine
  • Histoire des sciences et de la technologie
  • Histoire des relations internationales
  • Didactique de l'histoire
  • Études féministes

Ouverture à l'international

  • Possibilité de cotutelle de thèse.
  • Le programme comprend également des activités de recherches à travers le monde auxquelles les étudiants peuvent participer.

Particularités

  • Le programme comporte à la fois des activités de scolarité et des activités de recherche. La scolarité est de 15 crédits. La recherche repose principalement sur la réalisation d'une thèse.
  • Plusieurs professeurs oeuvrent dans le domaine de l'histoire du Canada et du Québec. En histoire européenne, les professeurs dirigent des recherches sur les périodes de l'Antiquité, du Moyen Âge, de l'époque moderne et de l'époque contemporaine. Les champs de l'histoire des relations internationales, de l'histoire des États-Unis, de celles de l'Amérique latine, de l'Asie, du Proche-Orient, de la didactique de l'histoire et de la gestion des archives sont également l'objet de recherches. Le département compte en outre une équipe en histoire des sciences.
  • Le contenu des «Ateliers de recherche» offerts varie chaque année. La formule retenue quant au contenu de ces ateliers est souple et ouverte de façon à permettre une programmation adaptée aux intérêts et aux besoins des étudiants.
  • Le département peut compter sur la reconnaissance internationale des membres du corps professoral. Il est l'un des plus subventionnés parmi les institutions francophones.
  • Un colloque des études de cycles supérieurs, au cours duquel les étudiants de maîtrise et de doctorat sont invités à présenter leurs travaux de recherche, est organisé annuellement. L'étudiant ayant présenté la meilleure communication se voit offrir la possibilité de participer au Congrès international des sciences historiques : un prix d'une valeur approximative de 3 000$ donné aux 2 ans.
  • Les étudiants inscrits au doctorat ont la possibilité d'intégrer des équipes de recherche.

Présentation du programme

Ce programme forme des historiens capables d'apporter une contribution significative à la connaissance du passé. Il permet la maîtrise et l'approfondissement d'une culture historique, d'une démarche scientifique et des méthodes de l'histoire. Il favorise l'ouverture aux problématiques et aux méthodes d'autres disciplines. Il accorde également une place de choix au savoir appliqué dans les différents secteurs auxquels l'histoire contribue, en plus d'affiner les aptitudes à la communication orale et écrite des historiens.

Le programme propose une concentration en études féministes permettant aux étudiants de produire des travaux novateurs selon la pensée et les méthodes d'analyse féministe, à partir de leur discipline de base.

Perspectives professionnelles

Les diplômés se retrouvent principalement en enseignement ou en recherche universitaire.

Conditions d'admission

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise, ou l'équivalent en histoire, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent. Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2, mais supérieure à 2,8 sur 4,3, sera étudié par le Sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission.
ou
être titulaire d'un baccalauréat et posséder les connaissances requises et une formation appropriée. Le dossier du candidat doit indiquer une préparation pertinente au programme.

Des candidats titulaires d'une maîtrise dans une discipline autre que l'histoire et dont la préparation est jugée insuffisante pourraient se voir imposer des cours d'appoint ou un programme de propédeutique.

Le candidat doit posséder une bonne connaissance de la langue anglaise. La connaissance d'une troisième langue peut être exigée si elle est nécessaire à la réalisation d'une recherche doctorale sur un sujet précis.

Le candidat doit être appuyé par un directeur ou une directrice de recherche pour la réalisation de son projet de thèse de doctorat.

Capacité d'accueil

Le programme n'est pas contingenté.

Méthode et critères de sélection

Évaluation de la formation générale, des relevés de notes, des rapports des répondants et de la lettre de motivation.

Le SCAÉ, s'il le juge nécessaire, peut convoquer en entrevue un candidat.

Documents requis

Le dossier devra comprendre le formulaire de demande d'admission de l'Université du Québec à Montréal, le dossier académique du candidat (baccalauréat et maîtrise), trois lettres de recommandation (dont au moins deux doivent provenir de professeurs ou de chercheurs ayant une expérience reconnue).

Le candidat doit également écrire et joindre une lettre de motivation de deux pages décrivant succinctement son parcours académique, ses expériences pertinentes, ses compétences en recherche (y compris linguistiques). Le candidat doit également y présenter son sujet de recherche doctorale et justifier son choix du directeur ou de la directrice de la thèse. Enfin, la lettre doit rendre compte de l'intérêt du candidat pour le programme d'histoire et, le cas échéant, pour la concentration en études féministes.

Méthodes pédagogiques privilégiées

Séminaires Ateliers thématiques

Objectifs

L'objectif du programme du doctorat en histoire est de former des historiens capables d'apporter une contribution significative à la connaissance du passé; permettre la maîtrise et l'approfondissement d'une culture historique, d'une démarche scientifique et des méthodes de l'histoire; favoriser l'ouverture aux problématiques et aux méthodes d'autres disciplines; développer les aptitudes à la communication orale et écrite dans la formation des historiens; sensibiliser à l'application de la recherche et de la formation en histoire dans différents secteurs d'activités intellectuelles et professionnelles.

Le programme comprend également une concentration en études féministes. Cette concentration permet :

  • de former des chercheurs capables, à partir de leur discipline de formation, de produire des travaux novateurs et de contribuer au renouvellement de la pensée féministe;
  • d'assurer le développement et l'approfondissement d'une réflexion théorique et d'une méthode d'analyse féministes dans le cadre de recherches doctorales.

Organisation des études

Cours offerts de jour et de soir

Règlements pédagogiques particuliers

Aucun cours suivi dans le cadre de la maîtrise en histoire ne sera reconnu au doctorat.

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : 4 ans
Temps partiel : 6 ans

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Régime et durée des études

Temps complet : quatre ans
Temps partiel : six ans

Basé sur les renseignements disponibles le 2017-01-24

Trimestre de la versionStatut de la version
Automne 2017 À jour
Automne 2016 Ancienne
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page