CodeTitreGradeCrédits
3451Doctorat en administration Philosophiae Doctor, Ph.D.90
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Organisation des études Autres caractéristiques
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme contingenté Temps complet : quatre ans Montréal Cours offerts de jour Offert avec d'autres établissements

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Structure du programme

Le programme comprend trois phases : la phase I (la formation préparatoire), la phase II (la scolarité) et la phase III (la thèse).

Phase I : La formation préparatoire

Cette phase s'applique seulement aux étudiants qui se la voient imposer par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme, lors de l'admission.

Les candidats dont la formation initiale n'est pas en administration devront suivre et réussir des cours préparatoires de manière à acquérir des connaissances dans les dix domaines suivants de l'administration : économie, sciences du comportement, gestion des ressources humaines, systèmes d'information, gestion des opérations, méthodes quantitatives, politiques générales d'administration et management, marketing, finance et comptabilité.

Phase II : La scolarité (30 crédits)

La scolarité comprend sept cours (21 crédits) ainsi qu'un examen de synthèse (9 cr.). Toutefois, le comité de phase II et (ou) le comité conjoint du programme peuvent exiger de l'étudiant, s'ils le jugent opportun, qu'il suive plus de sept cours. Sur le relevé de notes, les cours suivis en sus des 21 crédits requis porteront la mention hors programme et ne seront pas comptabilisés dans la moyenne cumulative.

Trois activités sont obligatoires : [ADM9900] Méthodes pédagogiques (ou l'équivalent), [ADM9201] Méthodes de recherche en gestion (ou l'équivalent) et [ADM9999] Examen de synthèse.

Au cours de la scolarité, l'étudiant se consacre à l'étude d'un domaine, son champ de spécialisation.

Les champs de spécialisation

L'étudiant doit s'inscrire minimalement à quatre cours (12 crédits) dans son champ de spécialisation. Il complète sa formation par un 5e cours de spécialisation ou par un cours dans un autre champ, en lien avec sa recherche.

Liste des champs de spécialisation :

(Cette liste n'est pas exhaustive ; d'autres champs peuvent s'y ajouter.)

- Comportement organisationnel

- Économie

- Finance

- Gestion de projet

- Management

- Management de la technologie

- Marketing

- Méthodes quantitatives appliquées à la gestion

- Responsabilité sociale et environnementale

- Ressources humaines

- Sciences comptables

- Stratégie

- Systèmes d'information

Liste des activités

La liste des cours disponibles et offerts par les quatre universités participantes se trouve sur le site Internet du programme de doctorat à l'adresse www.phdadm.esg.uqam.ca, sous la rubrique du secrétariat conjoint situé à HEC Montréal.

A titre indicatif, voici une liste sommaire des cours offerts, à l'UQAM seulement.

Cours obligatoires (15 crédits) :

Cours optionnels (15 crédits) :

Systèmes d'informations

Stratégie de gestion et management

Comportement organisationnel

Méthodes quantitatives

Marketing

Finance

Sciences comptables

Économie de l'entreprise

Sujets complémentaires

ou tout autre cours offert par les trois autres universités participantes, avec l'approbation du comité de phase II.

Les activités optionnelles du programme ne peuvent être offertes à chacun des trimestres du calendrier universitaire; elles sont réparties sur plusieurs trimestres et offertes en alternance d'un trimestre voire d'une année à l'autre.

L'examen de synthèse (fin de la phase II)

Après avoir réussi les cours de sa scolarité, l'étudiant s'inscrit à l'examen de synthèse ([ADM9999]) totalisant 9 crédits. L'objectif de l'examen de synthèse est essentiellement d'évaluer les apprentissages réalisés par l'étudiant. L'étudiant s'inscrit à cette activité au trimestre suivant celui où il a terminé le dernier cours de sa scolarité.

L'examen de synthèse consiste en un examen écrit et un examen oral. L'examen écrit est habituellement constitué de trois questions soumises à l'étudiant, qui doivent l'amener à produire une synthèse qui lui permette d'intégrer et de s'approprier les contenus théoriques, analytiques et méthodologiques qu'il a abordés pendant sa scolarité. De plus, ces questions doivent être orientées vers les intérêts de recherche de l'étudiant de manière à s'assurer que les contenus soient ultérieurement utiles à la thèse.

Si les réponses à l'examen écrit sont jugées satisfaisantes, l'étudiant est convoqué à un examen oral qui comprend une présentation sommaire par l'étudiant du contenu de ses réponses à l'examen écrit, suivie d'une période de questions et de commentaires.

Phase III : La thèse (60 crédits)

Avant de débuter sa recherche doctorale, l'étudiant prépare une proposition de thèse qu'il doit ensuite soutenir publiquement.

La proposition de thèse

Dans sa proposition de thèse, l'étudiant présente :

- la question et, le cas échéant, les hypothèses de recherche qui orientent sa démarche ;

- une revue de la documentation scientifique ciblée ;

- le modèle d'analyse qui sera utilisé ;

- le cadre méthodologique de la recherche en y présentant le type de devis, l'échantillon, les instruments de la collecte des données de même que les principaux résultats attendus.

L'étudiant doit également soumettre et faire accepter par le SCAE le formulaire Acceptation déontologique d'un sujet de recherche (pour les modalités, voir la section Guide de l'étudiant sur le site Internet du programme de doctorat à l'adresse www.phdadm.esg.uqam.ca).

La rédaction de la thèse

Lorsque le sujet est approuvé, l'étudiant entreprend les travaux de recherche qui le conduiront à la rédaction de la thèse. Pour la rédaction de la thèse, deux possibilités sont offertes: la thèse traditionnelle et la thèse par articles.

La thèse traditionnelle

Typiquement, la thèse traditionnelle prend la forme d'une dissertation composée de cinq ou six chapitres. Elle comprend généralement une introduction, un ou des chapitres présentant le cadre conceptuel, théorique et épistémologique de la recherche, un chapitre traitant des aspects méthodologiques de la recherche, un chapitre portant sur la présentation, l'analyse et l'interprétation des résultats et, finalement, un chapitre discutant des résultats de la thèse (synthèse et limites des résultats, voies de recherches potentielles, etc.).

La thèse par articles

La thèse par articles est composée de trois articles publiés, soumis ou prêts à être soumis pour publication dans des revues scientifiques avec arbitrage, ainsi que d'une introduction et d'une conclusion générales montrant bien que les trois textes forment un tout cohérent. Au besoin, une section additionnelle peut préciser tous les aspects relatifs à la démarche méthodologique de la recherche. En d'autres termes, chacun des trois articles doit apporter une contribution originale, tout en étant très bien intégré dans un ensemble afin de démontrer l'unicité de la thèse. L'étudiant doit être le premier ou le seul auteur des trois articles.

La soutenance de la thèse

Enfin, l'étudiant doit soutenir publiquement sa thèse dans le respect des règlements de l'université. Les professeurs et étudiants inscrits au programme conjoint sont invités à assister à cette soutenance.

Toutes les responsabilités de la phase III du programme sont assumées par l'université d'attache de l'étudiant.

Champs de recherche

La liste des professeurs habilités à la direction de recherche et leur curriculum se trouvent sur le site Internet du programme.

Ouverture à l'international

Possibilité de réaliser la thèse en cotutelle.

Particularités

  • Accès privilégié aux cours offerts par les quatre universités partenaires du programme. 
  • Ce programme compte plus de 140 diplômés. Il forme des chercheurs et des enseignants universitaires de haut niveau dans le domaine de la gestion des entreprises depuis 1976. 
  • Plus de 80 professeurs de l'ESG UQAM sont habilités à diriger ou à codiriger des thèses. 
  • Pour la rédaction de la thèse, deux possibilités s'offrent à l'étudiant : la thèse traditionnelle et la thèse par articles. 
  • Le centre de perfectionnement de l'ESG UQAM offre un atelier de préparation au test TAGE-MAGE. La réussite de ce test d'évaluation et de sélection est une condition d'admission pour les futurs étudiants des programmes de cycles supérieurs en gestion, dont le doctorat en administration.

Présentation du programme

Le doctorat en administration forme des chercheurs et des enseignants universitaires qui maîtrisent les enjeux de leur époque. D'une durée de 4 ans, le programme stimule la recherche en regard de l'administration des milieux québécois et canadiens, tout en y intégrant des problématiques présentes sur la scène internationale.

Fruit d'une collaboration entre l'ESG UQAM, HEC Montréal, l'Université Concordia et l'Université McGill, le doctorat évalue dès la première année l'aptitude des candidats pour la recherche afin qu'ils planifient leur cheminement en fonction de leurs intérêts. Cette approche tient compte de la diversité des disciplines comprises dans le domaine de l'administration, entre autres le management, le marketing ainsi que la responsabilité sociale et environnementale.

Perspectives professionnelles

À la fin de leurs études, la plupart des diplômés travaillent au sein de la communauté universitaire. D'autres se dirigent vers les entreprises privées, les établissements publics et les bureaux d'experts-conseils en gestion.

Conditions d'admission

Admission à l'automne et à l'hiver.

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en administration ou dans une discipline connexe, avec un profil recherche, obtenue avec une moyenne académique égale ou supérieure à 3,5 sur 4,3 (ou l'équivalent). Exceptionnellement, un candidat titulaire d'une maîtrise avec un profil professionnel pourra être admissible s'il démontre un intérêt et des aptitudes à la recherche.

Exceptionnellement, un candidat titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en administration ou dans une discipline connexe obtenue avec une moyenne comprise entre 2,8 et 3,5 sur 4,3 pourra être admis, après étude de l'ensemble de son dossier par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme.

Exceptionnellement, un étudiant inscrit à un programme de maîtrise spécialisée en recherche dans le domaine de l'administration peut être admis directement au Ph.D. dans la même institution sans avoir complété toutes les exigences du programme (la rédaction du mémoire). La décision d'admission, prise par le comité conjoint, s'appuie sur l'excellence du dossier académique. Dans ce cas, l'étudiant pourra faire reconnaître, dans la phase II du programme, un maximum de deux cours suivis durant la scolarité de maîtrise, selon les plans de cours et les résultats obtenus (une note minimale de A est exigée dans les deux cours).

Exceptionnellement, un candidat titulaire d'un grade de bachelier et possédant les connaissances requises, une formation complémentaire appropriée et une expérience pertinente à un haut niveau de direction pourrait être admis après étude de l'ensemble de son dossier par le SCAE. Un cumul de différents titres professionnels requérant le baccalauréat comme préalable, par exemple (FICA, FCA, CFA, etc.), peut être considéré comme un atout dans l'évaluation de la formation complémentaire. Ce candidat pourra néanmoins se voir imposer des cours de propédeutique.

Compte tenu du caractère conjoint du programme et de la sélection qu'impose le contingentement établi, tous les candidats sont assujettis aux exigences suivantes :
- posséder une connaissance suffisante de la langue française. Le directeur du programme peut imposer un test de connaissances du français aux candidats dont la langue maternelle n'est pas le français ou dont les études antérieures n'ont pas été faites en français. Si les résultats sont trop faibles, le candidat peut se voir refuser son admission ou être admis à la condition de réussir un cours d'appoint en français.
- posséder une connaissance suffisante de la langue anglaise. Les étudiants inscrits au programme doivent être en mesure de participer à des cours donnés en français et en anglais ainsi que lire couramment ces deux langues.
- passer obligatoirement avant le dépôt de la demande le Test d'aptitudes au études de gestion (TAGE-MAGE) avec un résultat répondant aux normes de l'École des sciences de la gestion.

Afin d'obtenir les informations utiles à la préparation du test et au choix d'une session selon le pays d'origine, un étudiant résidant hors Québec peut accéder au site TAGE MAGE .

Un candidat pourrait être admis conditionnellement à la passation du test d'admission, s'il lui a été impossible de passer le test avant le dépôt de sa demande d'admission.

Pour effectuer une demande d'admission, le candidat doit :
- remplir le dossier d'information préliminaire complémentaire (formulaire disponible à la direction du programme ou sur le site www.phdadm.esg.uqam.ca ) permettant de décrire le dossier académique, l'expérience de travail, les publications s'il y a lieu, le projet de carrière, le domaine de spécialisation, les principaux intérêts de recherche, le financement des études, les professeurs rencontrés et l'esquisse du projet ;
- fournir un curriculum vitae récent.

Capacité d'accueil

Le programme accueille environ 90 étudiants par année, pour les 4 universités. Dans certains champs de spécialisation, les admissions peuvent être contingentées selon la disponibilité des professeurs habilités à diriger des thèses.

Méthode et critères de sélection

Dossier d'admission :
Le candidat doit fournir un dossier complet qui, normalement, comprend les formulaires de demande d'admission, les documents afférents (diplômes, lettres de recommandation), le dossier formulaire d'information préliminaire complémentaire, complété sur ordinateur et signé par l'étudiant ainsi que les résultats au test Tage-Mage.

Une brève description du projet de recherche doit être jointe à ces documents. Voir la section Demande d'admission sur le site Internet du programme à l'adresse www.phdadm.esg.uqam.ca

Compte tenu du nombre élevé de demandes d'admission et de l'importance de sélectionner les candidats équitablement, un dossier incomplet peut être rejeté par le programme sans autre forme d'évaluation.

Critères d'évaluation du dossier du candidat :
- qualité de la formation universitaire, des lettres de recommandation;
- expérience et potentiel de recherche du candidat;
- pertinence du projet de recherche en regard des champs de recherche du programme;
- faisabilité du projet de recherche à l'intérieur des limites de temps prévues par le programme;
- capacité du corps professoral habilité à encadrer la thèse, potentiel d'intégration de l'étudiant à des chaires ou à des groupes de recherche structurés;
- résultats du test Tage-Mage, comme outil complémentaire pour la prise de décision. Toutefois, la décision d'admission s'appuie sur l'ensemble du dossier.

Méthodes pédagogiques privilégiées

Cours magistraux Études de cas Travaux individuels

Objectifs

Le programme a pour objectif fondamental de former des chercheurs et des enseignants universitaires compétents et de stimuler la recherche sur des problèmes d'administration dans les milieux québécois et canadien. Le programme est conçu de façon à évaluer très tôt l'aptitude des candidats à faire de la recherche et à leur permettre de planifier leur programme individuel en fonction de leurs intérêts.

Cette approche tient compte de la diversité des disciplines comprises dans le domaine de l'administration.

Organisation des études

Cours offerts de jour

Règlements pédagogiques particuliers

1. Lors de la phase I, si la formation préparatoire comporte huit crédits ou moins, les cours qui la constituent sont dits d'appoint. Si le nombre de crédits de la formation préparatoire est supérieur à 8 (entre 9 et 18 crédits), il s'agit d'une propédeutique. L'étudiant doit réussir dans les délais prescrits les cours d'appoint ou de la propédeutique exigés lors de son admission dans le programme.

L'étudiant devra avoir réussi ses cours de propédeutique avant de s'inscrire aux cours du programme. L'étudiant qui se voit imposer des cours d'appoint peut les suivre simultanément avec les cours du programme, à la condition de les réussir à l'intérieur du délai prescrit, compte tenu des trimestres auxquels ils sont offerts.

Cette phase du programme est placée sous l'entière responsabilité et la juridiction de l'université d'attache de l'étudiant.

2. A la phase II, les étudiants diplômés d'un programme de maîtrise, profil recherche, peuvent faire reconnaître certains cours ayant servi à leur diplomation. De ces cours, un maximum de deux cours de maîtrise peuvent être reconnus par le comité conjoint, selon les plans de cours et les résultats obtenus (une note minimale de A est exigée dans les deux cours). Le SCAE procède ensuite à la reconnaissance des acquis. Pour plus de détails, consultez le formulaire de phase II, disponible sur le site Internet du programme à l'adresse www.phdadm.esg.uqam.ca dans la section Formulaires.

3. L'étudiant doit constituer son comité de phase II durant la première année de sa scolarité. Ce comité comprend au moins trois professeurs (quatre dans le cas de codirection ou selon les besoins de la thèse) dont l'un est externe à l'UQAM mais membre du corps professoral d'une université participant au doctorat conjoint. Le directeur de la thèse préside le comité, assisté d'un autre professeur de l'UQAM accrédité par le programme.

Les activités de la phase II sont organisées conjointement par l'étudiant et son comité de phase II qui le supervisera tout au long de sa scolarité. Le mandat du comité est d'encadrer l'étudiant dans son cheminement de programme, de rédiger les questions de l'examen de synthèse qui complète la phase II et d'en évaluer les réponses, en attribuant une note (A+, A, A-, B+, B, B-, C+ ou C).

Le document spécifiant les activités de scolarité de la phase II doit être signé et approuvé par tous les membres du comité. Après validation par le SCAE, il est présenté pour approbation au comité conjoint du programme qui regroupe les représentants du consortium des quatre universités participantes.

4. Au moment d'amorcer la thèse, l'étudiant doit constituer son comité de phase III. Ce comité comprend le directeur de thèse, obligatoirement habilité par le programme, un professeur de l'ESG UQAM (qui peut être aussi codirecteur) et un professeur appartenant à l'une des trois autres universités faisant partie du consortium doctoral. Un autre membre peut s'ajouter au comité de phase III si le directeur de thèse et l'étudiant en perçoivent la nécessité. (Les comités de phase II et de phase III peuvent être identiques.)

Le mandat du comité de phase III est d'approuver la proposition de thèse de l'étudiant et d'exercer par la suite un rôle de soutien ponctuel, au moment de la rédaction de la thèse.

5. La thèse doit contenir un résumé d'une page rédigée en anglais et en français. L'étudiant qui désirerait, exceptionnellement, rédiger sa thèse dans une langue autre que le français, devra obtenir au préalable une lettre d'autorisation de la direction du programme. Dans ce cas particulier, l'étudiant fournit un résumé approfondi de vingt pages en français.

Dans le cas de la thèse par articles, si les articles sont rédigés en anglais, ces articles n'ont pas à être traduits en français. Cependant, la page titre, les remerciements, le résumé, l'introduction générale et la conclusion générale doivent être rédigés en français. L'étudiant inclut un résumé par article en français et en anglais. La bibliographie peut être présentée globalement ou par article. Si la bibliographie est présentée par article, l'étudiant doit également en présenter une pour le cadre théorique et l'ensemble de la méthodologie.

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : quatre ans

Protocole d'entente

Ce programme conjoint regroupe l'École des Hautes Études Commerciales (Université de Montréal), l'Université McGill, l'Université Concordia et l'Université du Québec à Montréal.

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Il s'agit d'un montant forfaitaire étalé sur plusieurs trimestres. De plus, on doit noter que les cours suivis en sus de la scolarité de phase II génèrent des frais supplémentaires (voir la rubrique des comptes étudiants à l'adresse www.servicesfinanciers.uqam.ca).

Régime et durée des études

Temps complet : quatre ans au total, incluant la rédaction de la thèse mais excluant, le cas échéant, la propédeutique et le trimestre supplémentaire associé aux cours d'appoint.

La scolarité est poursuivie à raison de, minimalement, deux cours par trimestre durant les trimestres d'automne et d'hiver, avec la possibilité de suivre un ou deux cours au trimestre d'été, étant donné l'offre de cours plus limitée. Ainsi, la scolarité, incluant l'examen de synthèse, devrait être complétée en deux ans.

Basé sur les renseignements disponibles le 2015-01-14

Trimestre de la versionStatut de la version
Été 2013 À jour
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page