Une version plus récente de ce programme est disponible. Cliquez ici pour la consulter.

CodeTitreCrédits
Profil approfondissement des connaissances (sans mémoire)
3397Concentration politique internationale/droit international 45
Profil recherche
3797Concentration analyse et théorie politiques 45
3797Concentration relations internationales, politique étrangère, coopération et développement 45
3797Concentration administration et politiques publiques 45
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Organisation des études Autres caractéristiques
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme contingenté Temps complet : 2 ans
Temps partiel : 4 ans
Montréal

Cours offerts de jour
Cours offerts de soir
Offre un volet international

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe
Choix de concentration ou de programme pour les horaires

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

1) Concentration analyse et théorie politiques

L'étudiant s'inscrit dès le premier trimestre à l'un des séminaires suivants:

Il doit également suivre au moins deux séminaires de concentration parmi les suivants:

Il peut suivre, au plus, deux séminaires choisis parmi les suivants, dans une autre concentration, ou encore dans un autre département, après autorisation de la direction du programme:

Il doit enfin compléter les activités de recherche suivantes:

Si nécessaire, l'étudiant doit faire l'activité :

Mémoire (21 cr.)

2) Concentration relations internationales, politique étrangère, coopération et développement

L'étudiant s'inscrit dès le premier trimestre à l'un des séminaires suivants:

Il doit également suivre au moins deux séminaires de concentration parmi les suivants:

Il peut suivre, au plus, deux séminaires parmi les suivants, dans une autre concentration, ou encore dans un autre département, après autorisation de la direction du programme:

Il doit enfin compléter les activités de recherche suivantes:

Si nécessaire, l'étudiant doit faire l'activité :

Mémoire (21 cr.)

3) Concentration administration et politiques publiques

L'étudiant s'inscrit dès le premier trimestre à l'un des séminaires suivants:

Il doit également suivre au moins deux séminaires de concentration parmi les suivants:

Il peut suivre, au plus, deux séminaires parmi les suivants, dans une autre concentration, ou encore dans un autre département, après autorisation de la direction du programme:

Il doit enfin compléter les activités de recherche suivantes:

Si nécessaire, l'étudiant doit faire l'activité :

Mémoire (21 cr.)

4) Concentration politique internationale/droit international

L'étudiant doit compléter huit crédits de science politique et huit crédits de droit parmi les activités suivantes (16 crédits):

L'étudiant choisit ensuite, parmi les activités suivantes ou celles non complétés du bloc précédent, quatre activités de quatre crédits dont au moins deux siglées POL

ou

trois activités de quatre crédits, dont deux siglées POL, et une activité de trois crédits pouvant être choisies dans un autre programme ou un autre département, après autorisation de la direction du programme.

Note : Dans ce cas l'étudiant s'inscrit au [POL8851] Intégration aux activités de recherche des acquis multidisciplinaires (2 cr.) afin de compléter les exigences en termes de crédits.

L'étudiant doit compléter également les activités de recherche obligatoires suivantes:

Si nécessaire, l'étudiant doit faire 'activité suivante :

Note : Ces trois activités constituent un séminaire annuel portant sur un thème sélectionné par les professeurs responsables de ce séminaire. Les étudiants doivent obligatoirement travailler sur le thème retenu pour l'ensemble des trois activités de recherche, et ce depuis une perspective bidisciplinaire faisant intervenir les disciplines de science politique et des sciences juridiques.

Maîtrise en science politique avec concentration de deuxième cycle en études féministes

La maîtrise s'associe à l'Institut de recherches et d'études féministes (IREF) de l'UQAM pour offrir à ses étudiantes et étudiants une concentration à l'issue de laquelle une attestation en études féministes est délivrée à l'étudiante ou à l'étudiant, en sus de son diplôme de maîtrise.

Cours à suivre

La concentration donne accès à une formation multidisciplinaire en études féministes. Elle implique de suivre les cours suivants :

ou un autre cours choisi en dehors de la discipline d'origine, soit par exemple :

Une activité en études féministes offerte par le programme de maîtrise, soit, par exemple :

Mémoire

Pour recevoir l'attestation d'études de deuxième cycle en études féministes, il est nécessaire d'avoir complété avec succès, sous la direction ou la codirection d'un membre professoral compétent en études féministes, un mémoire dont le sujet devra être jugé recevable par la coordonnatrice de l'enseignement de la concentration de deuxième cycle en études féministes. Pour plus d'informations, prière de contacter à la fois la direction de son programme de maîtrise et la coordonnatrice de l'enseignement de la concentration à l'IREF.

Remarque : Le candidat voudra bien prendre note que les activités au choix dans ce programme et énumérées ci-dessus ne peuvent être offertes à chacun des trimestres (automne, hiver ou été). Par conséquent, elles sont réparties sur plusieurs trimestres et sont donc offertes en alternance d'un trimestre voire d'une année à l'autre.

Recherche (25 crédits)

Le candidat à la maîtrise avec mémoire doit soumettre un mémoire d'une longueur variant entre 75 et 120 pages, clôturant son activité de recherche. Il doit témoigner d'une connaissance adéquate de la littérature pertinente au sujet et faire preuve de la capacité de l'étudiant de mener à bien une recherche, d'analyser des sources et d'en présenter les résultats dans une langue claire. Le département accepte plusieurs types de mémoires, notamment la recherche empirique, la revue critique des travaux dans un domaine particulier, la monographie, l'étude descriptive, l'essai critique, le projet d'intervention, etc. Le mémoire doit être rédigé de manière conforme aux normes indiquées dans le Guide des règles de présentation des mémoires et thèses.

Le mémoire de maîtrise a une valeur de 21 crédits et est évalué par un jury de trois personnes comprenant le directeur de recherche.

Avant de rédiger son mémoire, le candidat doit toutefois présenter un projet de mémoire, document de quinze à vingt pages (bibliographie exclue) comprenant une brève présentation du sujet du mémoire, une synthèse de la littérature pertinente, un exposé de la problématique et des objectifs du mémoire, des indications sur la méthodologie qui sera mise en oeuvre, un plan du mémoire, un calendrier de travail, ainsi qu'une bibliographie détaillée.

Le projet, qui doit être approuvé d'abord par le directeur de recherche, puis soumis au sous-comité d'admission et d'évaluation doit démontrer que l'étudiant est en mesure de mener à bien la recherche projetée. Le texte doit en être concis, rédigé dans une langue claire et présenté suivant les normes en vigueur (voir le Guide des règles de présentation des mémoires et thèses, disponible au moment de l'inscription en projet de mémoire).

Les crédits attachés à l'épreuve ne sont attribués qu'une fois cette démarche complétée.

Champs de recherche

Partis politiques, études électorales
Économie politique et développement
Pensée et théorie politiques
Gestion de l'environnement
Mouvements sociaux
Politique du Canada et du Québec
Gouvernement et administration publique
Relations internationales
Politiques étrangères et sécurité.

Ouverture à l'international

  • Concentration en relations internationales, politique étrangère, coopération et développement (avec mémoire)
  • Concentration en politique internationale/droit international (sans mémoire)
  • Plusieurs ententes bilatérales, entre autres, avec l'Argentine, le Brésil, le Chili, la France, la Suisse, le Royaume-Uni.

Particularités

  • Diversité d'approches théoriques et de courant idéologiques dans toutes les concentrations.
  • Préoccupation de couvrir les différentes régions du monde : le corps professoral est formé de professeurs renommés s'intéressant à l'Afrique, l'Asie, l'Europe, l'Amérique latine, les États-Unis, le Canada et le Québec.
  • Implication des étudiants dans les activités de recherche départementale et des nombreux groupes et centres de recherche.
  • Ouverture sur d'autres disciplines complémentaires : les membres du corps professoral favorisent une compréhension globale des phénomènes internationaux en les abordant sous différents angles (la science politique, le droit, la sociologie, l'histoire, la géographie et l'économie).
  • Vitalité de la recherche : environ 40 % des professeurs possèdent des subventions externes pour un total d'environ 1,4 million de dollars par année.
  • Possibilité de participer à différentes activités académiques. Par exemple, en fournissant des appuis aux Organisations non gouvernementales (ONG) pour renforcer leurs capacités et établir diverses stratégies d'intervention (activités de formation, publication, stage) ;
  • Formation aux techniques et méthodes de recherche : sondage, entrevue, questionnaire, échantillon, observation, étude de cas, récit de vie, etc.
  • Enseignement en petits groupes. Le nombre d'étudiants varie généralement entre 6 et 15.
  • Flexibilité du programme qui permet les études à temps complet ou à temps partiel.

Perspectives professionnelles

  • Analyste politique
  • Conseiller aux affaires étrangères
  • Politologue
  • Gestionnaire
  • Agent d'information ou de recherche
  • Attaché politique
  • Lobbyiste
  • Diplomate

Conditions d'admission

Être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent en science politique, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent;
ou
être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent dans une autre discipline, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 ou l'équivalent;
ou 
être titulaire d'un baccalauréat (ou l'équivalent) en science politique ou dans une discipline connexe, obtenu avec une moyenne cumulative inférieure à 3,2, mais égale ou supérieure à 3,0 sur 4,3 (ou l'équivalent); 
ou
posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

Par ailleurs, tout dossier des candidats titulaires d'un diplôme de baccalauréat (ou l'équivalent) obtenu avec une moyenne cumulative inférieure à 3,0, mais égale ou supérieure à 2,8 sur 4,3 (ou l'équivalent) sera pris en considération par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme (SCAE) et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission.

Sauf dans le premier cas (baccalauréat ou l'équivalent en science politique), toute admission pourra être conditionnelle à la réussite de cours d'appoint ou d'une propédeutique après examen du dossier. Une entrevue avec le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme (SCAE), pourra également être exigée.

Le candidat devra, en outre, joindre à sa demande d'admission une lettre d'une ou deux pages dans laquelle il fera part de ses objectifs de formation et de ses objectifs professionnels et indiquera la concentration dans laquelle il souhaite être admis.

Le candidat devra avoir une très bonne maîtrise de la langue française, ainsi qu'une connaissance adéquate de l'anglais. Dans le cas où cette connaissance serait jugée insuffisante, le candidat pourra être tenu de suivre des cours d'appoint.

Conditions complémentaires (concentration en études féministes)
L'attestation de la concentration de premier cycle en études féministes ou une formation jugée équivalente permettra l'inscription à la concentration. Dans certains cas, des cours d'appoint pourront être exigés pour être admissible.

Capacité d'accueil

Les concentrations menant à la rédaction d'un mémoire ne sont pas contingentées.
La concentration politique internationale/droit international est contingentée à trente étudiants.

Méthode et critères de sélection

Évaluation du dossier académique, de la lettre de motivation du candidat et des lettres de recommandation (au moins deux recommandations doivent être favorables à la candidature).
Dans le cas des dossiers dont la moyenne cumulative est comprise entre 2,8 et 3,0 (ou l'équivalent), une formation additionnelle et appropriée d'au moins 15 crédits universitaires (ou l'équivalent) complétés avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent) fera l'objet d'une attention particulière par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme (SCAE).

Méthodes pédagogiques privilégiées

Séminaires en petits groupes

Objectifs

Le programme de maîtrise a pour objectifs l'approfondissement des connaissances ainsi que la formation à la recherche et à l'analyse en science politique. Pour cette raison, il requiert de tous les étudiants qu'ils approfondissent une concentration de la discipline (1- analyse et théorie politiques ; 2- relations internationales, politique étrangère, coopération et développement ; 3- administration et politiques publiques ; 4- politique internationale/droit international).

Les trois premières concentrations comprennent cinq activités de scolarité ainsi que la rédaction d'un mémoire : cette démarche leur permettra d'acquérir une maîtrise des concepts et théories caractéristiques de la discipline, ainsi que des méthodes et techniques de recherche. La quatrième concentration (politique internationale/droit international) comprend onze activités de scolarité, dont trois sont consacrées à la recherche et à la synthèse des connaissances.

Réalisée en même temps que les activités de la maîtrise, la concentration de deuxième cycle en études féministes favorise le développement d'une réflexion théorique et l'utilisation d'approches féministes dans le projet de recherche de l'étudiante ou de l'étudiant. Le programme prépare ainsi soit à des études de troisième cycle, soit à des fonctions professionnelles exigeant une capacité d'analyse politique, par exemple dans les médias, les organismes du secteur public, les services centraux d'entreprises privées, les organismes internationaux ou de coopération.

Organisation des études

Cours offerts de jour et de soir

Stages

  • Possibilité d'effectuer un stage optionnel, d'une durée minimale de 140 heures.
  • Le nombre d'heures de travail par semaine est variable selon les besoins de l'organisme et le stage peut être fait à temps partiel.
  • Il peut être rémunéré ou non.
  • Les lieux de stages sont variés : organisation du secteur public ou parapublic, entreprise privée, organisme international ou de coopération, médias, organisme communautaire.
  • Il peut se dérouler au Canada ou à l'étranger.
  • Restriction : le stage ne peut être effectué au lieu de travail de l'étudiant, à moins que le stagiaire soit chargé d'un projet spécial dont les tâches diffèrent de ses tâches habituelles.

Régime et durée des études (extrait)

Temps complet : 2 ans Temps partiel : 4 ans

Mention sur le diplôme

Le nom des concentrations concernées figurera sur le diplôme des étudiants.

Frais

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, le profil avec mémoire de ce programme est rangé dans la classe B et le profil sans mémoire dans la classe A.

Régime et durée des études

Temps complet : deux ans Temps partiel : quatre ans

Basé sur les renseignements disponibles le 2016-10-04

Ancienne version affichée - mise à jour le 2016-10-04

Trimestre de la versionStatut de la version
Automne 2017 À jour
Automne 2016 Ancienne
Été 2013 Ancienne
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page