Une version plus récente de ce programme est disponible. Cliquez ici pour la consulter.

  • Séance d'accueil et d'information pour les candidats admis le mercredi 17 mai à 13H30 au local A-M050, soit le niveau métro du pavillon Hubert-Aquin (A) situé au : 400 rue Sainte-Catherine Est, métro Berri-UQAM.
CodeTitreGradeCrédits
7082Baccalauréat en animation et recherche culturelles Bachelier ès arts, B.A.90
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme non contingenté Offert à temps complet et à temps partiel Montréal

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Les dix-sept cours suivants (60 crédits) :

ou

ou

Notes :

- Dans ce programme, pour s'inscrire aux cours [ORH1600] et [ORH2222], il faut avoir réussi le cours [SOC2610].

- Les cours [ACM4001] et [SOC3103] doivent être suivis au même trimestre.

Huit cours choisis parmi les suivants (24 crédits) :

Deux cours dans un groupe A : analyses générales

Deux cours dans un groupe B : études québécoises

Deux cours dans un groupe C : gestion et enquêtes sur les milieux d'action culturelle

Deux cours dans un groupe D : initiation à des outils de création culturelle

ou tout autre cours pertinent pris avec l'accord de la direction du programme.

Deux cours libres en dehors du champ de spécialisation (6 crédits).

Cheminement type de l'étudiant à temps complet / 5 cours par trimestre

Trimestre 1  [SOC1014]  [SOC1021]  [COM1613]  [COM3215]  [ACM1001] 
Trimestre 2  [SOC2610]  [SOC2022]  [COM1623]  [SOC1101]  AU CHOIX: Analyses générales 
Trimestre 3  * [ORH1600] ou [ORH2222]  [SOC3291]  [COM1633]  [SOC2102]  [EDM4550] 
Trimestre 4  [ACM4001]  [SOC3103]  AU CHOIX: Études québécoises  AU CHOIX: Analyses générales  AU CHOIX: Outils culturels 
Trimestre 5  Stage-année ([ACM6031]) ou stage intensif ([ACM6032])   AU CHOIX: Études québécoises  AU CHOIX: Gestion et enquêtes  AU CHOIX: Outils culturels 
Trimestre 6  Stage-année ([ACM6031]) ou stage intensif ([ACM6032])   AU CHOIX: Gestion et enquêtes  Cours libre  Cours libre 

Le cheminement pédagogique ici proposé vaut pour l'étudiant :

- qui s'inscrit aux trimestres d'automne et d'hiver seulement

- qui suit cinq cours/trimestre

- qui n'a pas d'équivalences pour acquis universitaires ou expériences de travail.

* Dans ce programme, pour s'inscrire aux cours [ORH1600] et [ORH2222], il faut avoir réussi le cours [SOC2610].

Ouverture à l'international

Une entente permet aux étudiants de réaliser leur stage à l'étranger.

Particularités

  • L'UQAM est la seule université en Amérique du Nord à offrir ce programme.
  • Le programme est multidisciplinaire. Il intègre la sociologie, la communication, l'histoire de l'art, les études théâtrales et les sciences de la gestion.
  • La formation est polyvalente - à la fois théorique, méthodologique et pratique. Elle allie séminaires d'analyse, ateliers d'enquête, laboratoires d'animation et de créativité ainsi qu'un stage d'intervention sur le terrain.
  • Le programme est structuré selon deux axes : Diffusion et démocratisation de la culture et de l'art (dans les institutions, les organismes, les centres et les entreprises de diffusion culturelle); Animation socioculturelle et promotion de la démocratie culturelle auprès de groupes sociaux divers (dans les municipalités, les centres communautaires et auprès des communautés culturelles).
  • Un cours d'intégration et d'information professionnelle offert dès le premier trimestre du programme facilite l'intégration des nouveaux étudiants et les initie au travail universitaire.
  • Les nouvelles technologies sont intégrées à la formation : trois cours optionnels de multimédia sont offerts.
  • Les finissants acquièrent des compétences diversifiées et sont capables : d'animer des groupes, de diffuser la culture, de promouvoir l'initiative culturelle dans une optique de démocratisation de la culture et de reconnaissance des cultures minoritaires; de travailler au développement culturel dans une optique de changement social et d'amélioration de la qualité de vie; de remplir des tâches variées faisant appel à la recherche culturelle, à l'animation, à la communication, à la conception, à la gestion, à l'organisation, à la coordination, à la planification et à l'évaluation.
  • En dehors des cours, les étudiants appliquent leurs connaissances et réalisent leur potentiel créateur lors d'initiatives culturelles de leur cru, comme le SPECT'ARC (spectacle de fin d'année produit par les artistes en herbe du programme), la LACI (Ligue d'animation culturelle et d'improvisation), le réseau socio-professionnel et le bottin d'ARC.

Présentation du programme

Le programme forme des professionnels capables de concevoir des activités culturelles, de promouvoir la démocratisation de la culture et d'intervenir méthodiquement à l'échelle locale, régionale et nationale. Les diplômés oeuvrent dans une grande variété de milieux, comme les sections culture et loisirs des municipalités, les maisons de la culture, les centres culturels et de loisirs, les institutions éducatives offrant des services d'animation socioculturelle, les entreprises culturelles, les institutions gouvernementales et les organismes communautaires.

Les cours obligatoires de la première année du programme visent l'acquisition des connaissances de base (théoriques, historiques, méthodologiques et techniques) des champs d'action et d'animation culturelles.

La deuxième année offre un ensemble de cours optionnels qui approfondissent les domaines artistique-culturel et socioculturel. La troisième année consiste en un stage d'intervention en milieu professionnel dans l'un ou l'autre de ces domaines.

Perspectives professionnelles

  • Agent culturel dans les maisons de la culture, agent de développement culturel et local dans les municipalités et les régions, animateur d'activités culturelles dans les centres et organismes d'animation socioculturelle, animateur à la vie étudiante, coordonnateur de programmes de loisirs culturels et socioculturels, organisateur d'événements, médiateur culturel en relations interethniques dans les organismes de démocratisation et de démocratie culturelles dans les municipalités et les organismes interculturels, recherchiste.
  • La grande majorité des diplômés du programme trouvent un emploi à la fin de leurs études. L'insertion des diplômés sur le marché du travail est facilitée, entre autres, par le stage d'intervention effectué en troisième année. Les diplômés travaillent surtout dans le réseau public (organismes gouvernementaux ou municipalités) ou communautaire. Le secteur privé (entreprises culturelles ou de services offrant des activités culturelles à leurs employés) leur offre de plus en plus de possibilités. Les premiers postes obtenus sont souvent contractuels. Notons enfin que la Ville de Montréal inclut dorénavant le diplôme de baccalauréat en animation et recherche culturelles parmi les exigences d'embauche de ses cadres en développement culturel.
  • La poursuite d'études de cycles supérieurs en sociologie ou en travail social, par exemple, peut offrir d'autres possibilités aux diplômés.

Slogan

Donner accès à la culture

Conditions d'admission

Capacité d'accueil

Le programme n'est pas contingenté.

Admission aux trimestres d'automne et d'hiver.

Connaissance du français

Tous les candidats doivent posséder une maîtrise du français attestée par l'une ou l'autre des épreuves suivantes : l'Épreuve uniforme de français exigée pour l'obtention du DEC, le test de français écrit du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport ou le test de français écrit de l'UQAM. Sont exemptées de ce test les personnes détenant un grade d'une université francophone et celles ayant réussi le test de français d'une autre université québécoise.

Base DEC

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent.

Base expérience

Posséder des connaissances appropriées, être âgé d'au moins 21 ans et avoir travaillé de façon rémunérée ou bénévole dans un domaine relié à l'animation culturelle (production et diffusion culturelles, animation loisir-sport, scientifique et socioculturelle, animation sociale ou communautaire) pendant au moins 2 ans à temps complet.

Base études universitaires

Avoir réussi cinq cours (quinze crédits) de niveau universitaire au moment du dépôt de la demande d'admission.

Base études hors Québec

Être titulaire d'un diplôme approprié obtenu à l'extérieur du Québec après au moins treize années (1) de scolarité ou l'équivalent.
(1) À moins d'ententes conclues avec le Gouvernement du Québec.

Objectifs

Le programme de baccalauréat en animation et recherche culturelles forme des professionnels capables de penser l'action culturelle et d'intervenir méthodiquement dans ce champ, en vue du développement culturel et local. L'étude de l'action culturelle est abordée à partir de quatre domaines qui structurent ce champ d'intervention : le domaine théorique des rapports reliant l'art et la culture à la société, le domaine politique des rapports existant entre l'État ou le marché et la culture, le domaine sociologique des contextes et des enjeux de l'action culturelle, le domaine historique et pratique de l'action culturelle tournée vers le développement culturel et local.

Ce programme a pour objectifs spécifiques de former des professionnels de niveau universitaire capables d'animer des groupes, de diffuser la culture, de promouvoir l'initiative culturelle dans le sens de la démocratisation de la culture artistique et de la reconnaissance des cultures minoritaires ; capables de travailler au développement culturel au niveau national, régional ou local dans le sens du changement, de la reliance sociale et de l'amélioration de la qualité de la vie. Les habiletés ainsi acquises se traduiront par une certaine polyvalence des étudiants qui seront capables de remplir des tâches professionnelles variées, reliées à la recherche et à l'analyse culturelles, à l'animation et à la communication, à la conception et à la gestion, à l'organisation et à la coordination, à la planification, à la programmation et à l'évaluation.

En outre, même si le baccalauréat est un programme terminal, il prépare aussi les finissants qui le désirent à débuter des études supérieures, notamment en les aidant tous à développer leur faculté de réflexion critique.

Stages

  • La formation est complétée par un stage obligatoire d'intervention ou de recherche de 600 heures, réparties sur un ou deux trimestres consécutifs (trois axes possibles: animation, milieux culturels, milieux communautaires). L'obtention du stage est la responsabilité de l'étudiant. Cette démarche est appuyée par un cours préparatoire offert au trimestre d'hiver de la deuxième année. Une entente avec l'Université de Montaigne-Bordeaux III permet aux finissants de faire leur stage à Bordeaux, en France. Cette initiative est financée en partie par l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ).
  • Les stages peuvent aussi avoir lieu dans d'autres pays, en Afrique ou en Amérique latine, quand les conditions le permettent.

Régime et durée des études (extrait)

Offert à temps complet et à temps partiel

Reconnaissances d’acquis

Certains programmes peuvent accorder des crédits universitaires pour une formation technique acquise au niveau collégial.

Consulter les reconnaissances d'acquis

Régime et durée des études

Le programme peut être suivi à temps complet ou à temps partiel.

Statistiques d'admission

Statistiques globales d’admission

Automne 2016

Demandes: 290

Statistiques en date du 2016-07-18

Hiver 2016

Demandes: 111

Statistiques en date du 2016-07-18

Basé sur les renseignements disponibles le 2012-04-23

Ancienne version affichée - mise à jour le 2012-04-23

Trimestre de la versionStatut de la version
Automne 2017 À jour
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page