CodeTitreGradeCrédits
8013Baccalauréat en urbanisme Bachelier ès sciences, B.Sc.90
8014Cheminement Honor *Bachelier ès sciences, B.Sc.90
8017Concentration internationale *Bachelier ès sciences, B.Sc.90
8018Concentration internationale, cheminement Honor *Bachelier ès sciences, B.Sc.90

* Le nom de la concentration sera mentionné sur le diplôme.

Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus Accréditation professionnelle Autres caractéristiques
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme contingenté Offert à temps complet et à temps partiel Montréal

Ordre des urbanistes du Québec Permet d’obtenir une accréditation professionnelle

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe
Choix de concentration ou de programme pour les horaires

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Les 24 cours obligatoires suivants (72 crédits) :

Première année

Deuxième année

Un cours parmi les suivants (3 crédits) :

Troisième année

Un cours parmi les suivants (3 crédits) :

Deux cours choisis parmi les suivants (6 crédits) :

Ou tout autre cours siglé EUT choisi avec l'accord de la direction du programme.

Quatre cours choisis parmi les suivants (12 crédits) :

ou tout autre cours non siglé EUT choisi avec l'accord de la direction du programme;

ou un cours permettant l'apprentissage d'une langue étrangère choisi avec l'accord de la direction du programme.

Concentration internationale

La concentration internationale est offerte comme parcours dès la deuxième année du baccalauréat. Les cours de cette concentration exposent l'étudiant à des exemples d'aménagement et de pratiques de l'urbanisme à l'étranger.

À partir du moment où l'étudiant sera en voie de compléter 45 crédits avec une moyenne cumulative d'au moins 2,7, celui-ci pourra faire une demande de transfert à la concentration internationale auprès de la direction du programme.

Afin d'obtenir la mention de cette concentration sur son diplôme, l'étudiant devra avoir réussi au minimum un total de 24 crédits de cours de nature internationale, soit offrant une perspective internationale de l'aménagement. Un échange à l'international lors d'un trimestre permet d'accumuler de 12 à 15 crédits de nature internationale. Les cours de Praxis III ([EUT5113], [EUT5114] et [EUT5115]) permettent quant à eux d'accumuler 9 crédits de nature internationale si le site retenu par l'équipe dont fait partie l'étudiant est situé à l'international.

Finalement, en ce qui a trait aux cours optionnels siglés EUT (6 crédits) et non EUT (12 crédits), les étudiants souhaitant se prévaloir de la concentration internationale ont intérêt à faire leur choix parmi les cours suivants :

Cours siglés EUT : deux cours parmi les suivants (6 crédits) :

Cours siglés non EUT : quatre cours parmi les suivants (12 crédits) :

ou un cours permettant l'apprentissage d'une langue étrangère choisi avec l'accord de la direction du programme.

Accréditations professionnelles (information complémentaire)

Pour devenir membre de l'Ordre des urbanistes du Québec, il faut :

  • obtenir le diplôme de baccalauréat en urbanisme;
  • effectuer un stage rémunéré de deux ans dans le milieu professionnel;
  • réussir l'examen d'admission de l'Ordre.

Ouverture à l'international

Parcours académique
Le baccalauréat en urbanisme comporte une concentration formation internationale. L'urbanisation et la croissance urbaine sont des phénomènes intrinsèquement liés à celui de la mondialisation ou de l'émergence d'un nouveau système-monde. La métropolisation croissante, le renforcement politique de certaines villes et l'autonomisation croissante du local face au global rendent particulièrement pertinents l'arrimage avec le certificat en géographie internationale.

Expériences
Par ailleurs, à tous les ans, un groupe d'environ 15 à 25 étudiants va étudier une grande ville du monde, et ce, pour une période de deux semaines. Ce voyage comporte des visites de grands projets urbains, des rencontres avec des acteurs importants du monde de l'urbanisme et de l'aménagement et des excursions sur le terrain. De San Francisco à Lyon, en passant par Barcelone ou encore Puebla, autant de lieux significatifs dans l'évolution du champ urbanistique, les étudiants et étudiantes sont donc conviés à faire une expérience d'études très enrichissante.

Particularités

  • Le baccalauréat en urbanisme de l'UQAM est accrédité par l'Ordre des urbanistes du Québec (OUQ).
  • Le baccalauréat en urbanisme de l'UQAM est reconnu par l'Association pour la promotion de l'enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU), qui regroupe les programmes d'urbanisme accrédités de la francophonie. L'Association a vérifié et a reconnu la solidité et la pertinence de la formation offerte à l'UQAM, l'originalité de son orientation professionnelle et de sa stratégie pédagogique, qui associe études opérationnelles, apports théoriques et savoir-faire pratiques.
  • Le programme est composé d'activités pédagogiques qui simulent les situations réelles du milieu professionnel et assurent l'intégration des connaissances techniques et théoriques de façon à développer de réels savoir-faire opérationnels. 810 heures sont consacrées aux connaissances fondamentales, et 990 aux apprentissages théoriques et pratiques de nature opérationnelle.  
  • De nombreuses excursions sur le terrain s'intègrent à la formation.
  • Des voyages d'études dans de grandes villes sont organisés annuellement. Par exemple, les villes de Londres, Paris, Barcelone, Chicago, San Francisco, Seattle, Amsterdam, Lille, Puebla et La Havane ont été visitées par les étudiants au cours des dernières années. Chaque voyage d'études implique une préparation théorique et logistique et des rencontres avec des professionnels sur le terrain. 
  • L'enseignement pratique se fait généralement en petits groupes d'environ trente étudiants.
  • Le programme comporte une dimension multidisciplinaire avec, notamment, des cours (obligatoires et optionnels) en sociologie, en géographie, en environnement, en droit, en systèmes d'information spatiale, en gestion et en architecture et patrimoine. De plus, six cours peuvent être choisis parmi ces disciplines et ainsi constituer une spécialisation.
  • Plusieurs cours intègrent les préoccupations actuelles sur le développement durable.
  • Une attention particulière est accordée à l'apprentissage des logiciels d'analyse de données, de design urbain et de présentation multimédia, tels que Photoshop, Illustrator, MapInfo, PowerPoint, Excel, Word, SketchUp et Adobe Persuasion.
  • En troisième année, les étudiants développent un vaste projet d'aménagement physico-spatial. Chaque équipe de quatre ou cinq étudiants travaille sur un site de son choix, au Québec ou à l'étranger.
  • Le programme offre une concentration en «formation internationale». Cette concentration de six cours obligatoires portant sur l'urbanisation à l'étranger permet à l'étudiant d'effectuer un échange d'un trimestre. Les cours de cette concentration initient l'étudiant à une perspective internationale de la pratique de l'urbanisme.
  • La direction du programme peut reconnaître un certain nombre de cours aux étudiants qui ont complété un diplôme d'études collégiales en formation technique dans l'un des programmes suivants : architecture, génie civil, mécanique du bâtiment, estimation et évaluation foncière et aménagement du territoire.

Perspectives professionnelles

Urbaniste ou professionnel de l'aménagement en pratique privée ou publique, adjoint à l'aménagement, consultant en urbanisme, coordonnateur au transport, inspecteur municipal, planificateur régional ou urbain.


Slogan

Contribuer à l'épanouissement des villes

Conditions d'admission

Capacité d'accueil

Le programme de baccalauréat est contingenté.
Automne : 90; Hiver : 30

Admission aux trimestres d'automne et d'hiver.

Connaissance du français

Tous les candidats doivent posséder une maîtrise du français attestée par l'une ou l'autre des épreuves suivantes: l'Épreuve uniforme de français exigée pour l'obtention du DEC, le test de français écrit du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport ou le test de français écrit de l'UQAM. Sont exemptées de ce test les personnes détenant un grade d'une université francophone et celles ayant réussi le test de français d'une autre université québécoise.

Les étudiants admis conditionnellement et n'ayant pas réussi le test d'entrée doivent s'inscrire au cours [LIN1002 Connaissances de base en grammaire du français écrit (hors programme)]; ce cours doit être réussi dans un délai de douze mois suivant la première inscription au programme.

Connaissance de l'anglais

Les études en urbanisme requièrent la lecture de textes rédigés en anglais.

Base DEC

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou d'un diplôme équivalent.

Méthode et critères de sélection - Base DEC

Cote de rendement : 100%

Base expérience

Être âgé d'au moins 21 ans et avoir travaillé un minimum de 2 ans à temps complet. L'expérience de travail doit avoir été acquise dans le domaine de l'urbanisme ou de l'aménagement du territoire.

Méthode et critères de sélection - Base expérience

Durée et pertinence de l'expérience : 100%

Base études universitaires

Au moment du dépôt de la demande d'admission, avoir réussi au moins cinq cours (quinze crédits) de niveau universitaire dans une université québécoise. Une moyenne académique minimale équivalente à 2,0 sur 4,3 est exigée.

Méthode et critères de sélection - Base études universitaires

Qualité du dossier académique : 100%

Base études hors Québec

Être titulaire d'un diplôme approprié obtenu à l'extérieur du Québec après au moins treize années (1) de scolarité ou l'équivalent. Une moyenne académique minimale équivalente à 11 sur 20 est exigée.
(1) À moins d'ententes conclues avec le Gouvernement du Québec.

Méthode et critères de sélection - Base études hors Québec

Qualité du dossier académique : 100%

Objectifs

Le baccalauréat en urbanisme vise à former des professionnels de l'aménagement et de l'urbanisme. Comme il s'agit d'une formation accréditée par l'Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) et reconnue par l'Association pour la promotion de l'enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU), elle privilégie l'acquisition de connaissances, de savoir-faire et de savoir-être dans les principaux domaines d'intervention de l'urbanisme, soit la gestion de l'aménagement du territoire et du développement urbain et régional, puis le développement d'un projet d'aménagement de sites par un urbanisme de projet.

Par la multiplicité et l'intégration des connaissances théoriques et des apprentissages pratiques qu'elle transmet, cette formation est conçue de façon à permettre à l'étudiant finissant de choisir, entre la pratique professionnelle de l'urbanisme ou la poursuite d'études supérieures, notamment en études urbaines, en aménagement, en environnement, en gestion ou en sciences sociales.

Le programme vise aussi à former des professionnels de l'aménagement et de l'urbanisme capables d'informer et de communiquer avec aisance et professionnalisme, ainsi que d'inscrire harmonieusement leurs interventions dans le système complexe de la planification territoriale.

La programmation des cours développe d'abord chez l'étudiant la compétence d'analyser, de diagnostiquer et de synthétiser les problématiques urbaines. Ensuite, l'étudiant acquiert la capacité d'élaborer des plans, des programmes et des projets d'aménagement urbain et régional, d'élaborer et d'appliquer des mesures réglementaires de maîtrise de l'occupation des sols, de participer à l'élaboration de concepts de design urbain et de concevoir des processus de consultation et de concertation entre les acteurs du développement et de l'aménagement.

Pendant les trois années du programme, l'étudiant suit des cours de Praxis, composés de formation théorique suivie d'ateliers pratiques :

  • Praxis 1 : L'analyse et le diagnostic urbanistiques. Analyse en profondeur d'un quartier montréalais et diagnostic de ses problèmes et de son potentiel en termes morphologique, architectural, esthétique, environnemental, patrimonial, démographique, économique et sociologique.
  • Praxis 2 : Le schéma d'aménagement, le plan et la réglementation d'urbanisme. Élaboration de solutions pertinentes aux problèmes urbains et régionaux et conception de stratégies de valorisation des potentiels du milieu.
  • Praxis 3 : Le développement de projet d'aménagement. Élaboration et présentation d'un projet d'aménagement à l'échelle d'un site urbain au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger.
Une concentration internationale est aussi offerte comme parcours dès la deuxième année du baccalauréat. Les cours de cette concentration exposent l'étudiant à des exemples d'aménagement et de pratiques de l'urbanisme à l'étranger. L'étudiant est aussi appelé à participer à des séjours à l'étranger soit par l'accomplissement d'un stage, d'un voyage d'étude, d'un échange d'un trimestre ou d'un projet de fin d'étude.

Règlements pédagogiques particuliers

Cheminement pédagogique
Ces programmes de baccalauréat sont offerts à temps complet et à temps partiel, selon des cheminements conseillés par la direction du programme.

Parce que certains cours ne sont dispensés qu'au trimestre d'automne, le cheminement à temps complet des étudiants qui débutent le programme de baccalauréat en urbanisme au trimestre d'hiver se déroule sur un minimum de trois ans et demi. 

Les étudiants du baccalauréat en urbanisme doivent suivre les cours [EUT1112 Praxis I : méthodes d'analyse morphologique et environnementale du milieu urbain] et [EUT1117 Praxis I: méthodes d'analyse de la population et du logement en milieu urbain] en concomitance, pendant le premier trimestre d'automne qui suivra leur inscription.

Au premier trimestre d'hiver qui suivra la réussite des deux cours précités, les étudiants devront s'inscrire aux cours [EUT1114 Praxis I: préparation et présentation du dossier urbain] et [EUT1115 Praxis I : méthode d'analyse du cadre bâti en milieu urbain].

En troisième année du baccalauréat, ils doivent aussi suivre les cours [EUT5113 Praxis III: analyse et programmation de projet], [EUT5114 Praxis III: conception et composition urbaine] et [EUT5115 Praxis III: développement et mise en œuvre de projet] en continuité.

Reconnaissance d'acquis de formation
Les étudiants inscrits au baccalauréat en urbanisme et détenteurs d'un diplôme d'études collégiales (DEC) en techniques d'aménagement du territoire, d'architecture, de génie civil, d'estimation et évaluation foncière, ou de mécanique du bâtiment, peuvent demander la reconnaissance de certains cours collégiaux prédéterminés par la direction de programme. Selon le programme collégial suivi, cette reconnaissance peut exempter l'étudiant de suivre jusqu'à cinq cours du baccalauréat. Pour bénéficier de cette mesure, le détenteur du DEC doit avoir obtenu une cote de rendement d'au moins 25,00 ou, si sa cote de rendement est entre 22,00 et 24,99, une note d'au moins 65% dans le cours collégial susceptible d'être reconnu.

Les étudiants du baccalauréat qui ont réussi, avec une note équivalente à au moins 65%, un cours de niveau universitaire dans un autre programme, peuvent en obtenir la reconnaissance si, de l'avis de la direction de programme, le contenu est approprié aux objectifs de formation du programme suivi et conforme aux critères en vigueur pour chacune des catégories de cours (obligatoires, optionnels ou libres).

Inscription à plus de quinze crédits
Un étudiant peut s'inscrire à plus de quinze crédits de cours à un même trimestre à la condition que sa moyenne cumulative soit d'au moins 3,2 sur 4,3.

Mise en probation et exclusion
L'étudiant qui obtient six cours ou plus avec les notes E, D ou D+, ou l'étudiant qui échoue à deux reprises le même cours obligatoire, ou l'étudiant qui obtient une moyenne cumulative inférieure à 2,00 sur 4,3, est mis en probation et bénéficie d'un seul trimestre pour rectifier sa situation, selon les instructions de la direction de programme, conformément aux règlements de l'Université. Si cette condition n'est pas satisfaite dans le délai prescrit, l'étudiant ne peut plus s'inscrire à un cours du baccalauréat pendant une période de cinq ans.

L'obtention d'une moyenne cumulative finale d'au moins 2,00 sur 4,3 est une condition de d'obtention du diplôme dans tous les programmes de l'UQAM.

Stage professionnel en urbanisme
Dans le baccalauréat, le cours [EUT6791 Stage professionnel en urbanisme] ou le cours [EUT6792 Stage professionnel en urbanisme (à l'international)] ne peut être suivi avant que l'étudiant n'ait préalablement réussi quinze cours (45 crédits) de son cheminement, dont les cours [EUT3212 Praxis II: instruments de planification locale] et [EUT3213 Praxis II: instruments de réglementation de l'urbanisme].  

Proportion minimale de crédits réussis à l'UQAM
Au moins 50% des crédits nécessaires à l'obtention du diplôme doivent avoir été réussis à l'UQAM.

Utilisation d'un ordinateur
Dès le premier trimestre du programme, de nombreux cours du programme impliquent l'usage régulier des technologies informatiques et multimédias, tout comme l'exige également la pratique professionnelle de l'urbanisme. Trente jours après le début des cours, chaque étudiant doit donc avoir à sa disposition un ordinateur portatif performant afin de pouvoir exécuter des travaux par dessin assisté par ordinateur (DAO).

Cheminement Honor
Le cheminement Honor est un cheminement particulier qui permet à un étudiant d'inclure un total de neufs crédits d'activités (cours) de niveau deuxième cycle dans son programme de baccalauréat. Ces cours serviront à diplômer l'étudiant au baccalauréat. Subséquemment, ces cours pourront faire l'objet d'une reconnaissance d'acquis dans la maitrise visée.

Pour accéder au cheminement Honor, l'étudiant d'un programme de l'ESG doit :

1) Avoir complété ou être à compléter au moins 60 crédits dans un baccalauréat de 90 crédits de l'ESG avec une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,5 sur 4,3 (égale ou supérieure à 3,8 sur 4,3 si le programme de maitrise visé est la maîtrise en gestion de projet, cheminement avec mémoire).

2) Obtenir l'autorisation de la direction du programme de premier cycle pour un transfert vers le cheminement Honor.

3) Obtenir l'autorisation de la direction du programme de deuxième cycle visé pour s'inscrire aux cours souhaités.

Les programmes de maîtrise qui peuvent accepter des étudiants inscrits dans un cheminement Honor sont les suivants :
Maîtrise ès sciences de la gestion
Maîtrise en gestion de projet, cheminement avec mémoire
Maîtrise en études urbaines
Maîtrise en développement du tourisme

Stages

Le programme inclut un stage obligatoire dans une municipalité, un bureau d'urbanisme, un organisme communautaire ou un ministère, tel que le ministère des Transports. D'une durée de cinquante jours (ou dix semaines) à temps complet et généralement rémunérés, les stages sont constitués de mandats définis et proposés par l'organisme d'accueil en fonction de ses besoins. Voici quelques exemples de tâches qui peuvent être confiées aux stagiaires: participation à la préparation d'un plan d'urbanisme ou d'un schéma d'aménagement, participation à l'élaboration ou à la modification des règlements d'urbanisme, participation à l'élaboration de diagnostics spécifiques, inspection des travaux, des ouvrages et des constructions pour lesquelles un permis est demandé.

Régime et durée des études (extrait)

Offert à temps complet et à temps partiel

Mention sur le diplôme

Le nom de la concentration formation internationale figurera sur le diplôme des étudiants concernés.

Reconnaissances d’acquis

Certains programmes peuvent accorder des crédits universitaires pour une formation technique acquise au niveau collégial.

Consulter les reconnaissances d'acquis

Régime et durée des études

Le programme peut être suivi à temps complet ou à temps partiel, selon des cheminements déterminés par la direction du programme. La scolarité des étudiants admis au trimestre d'hiver et qui optent pour un cheminement à temps complet se déroule sur un minimum de trois ans et demi.

Statistiques d'admission

Seuils de sélection

Automne 2019

Cote R du dernier candidat admis (base DEC) : 21

Hiver 2019

Cote R du dernier candidat admis (base DEC) : 21

Statistiques en date du 2019-07-03

Automne 2019

Moyenne universitaire du dernier candidat admis (base universitaire) : 2 / 4.3

Hiver 2019

Moyenne universitaire du dernier candidat admis (base universitaire) : 2 / 4.3

Statistiques en date du 2019-07-03

Statistiques globales d’admission

Automne 2019

Demandes totales: 249

Offres: 216
Refus: 24
Non disponibles: 9

Statistiques en date du 2019-07-03

Hiver 2019

Demandes totales: 71

Offres: 56
Refus: 15
Non disponibles: 0

Statistiques en date du 2019-07-03

Basé sur les renseignements disponibles le 2019-02-01

Trimestre de la versionStatut de la version
Automne 2019 À jour
Automne 2019 À jour
Été 2017 Ancienne
Automne 2014 Ancienne
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page