CodeTitreGradeCrédits
7215Baccalauréat en gestion publique Bachelier ès arts, B.A.90
Trimestres d'admission Contingent Régime et durée des études Campus
Automne
Hiver
Dates limites d'admission
Programme contingenté Offert à temps complet et à temps partiel Montréal

Cours à suivre et horaires

Mes cours favoris

Ce système permet de sélectionner vos cours favoris en prévision de votre inscription qui se fait sur le portail étudiant.

Trimestre Cours Groupe

(Sauf indication contraire, les cours comportent 3 crédits. Certains cours ont des préalables. Consultez la description des cours pour les connaître.)

Les 18 cours obligatoires suivants (54 à 63 crédits)

Une activité de synthèse :

ou

ou

12 cours optionnels choisis dans l'un ou l'autre des blocs suivants incluant le module de cours de langue moderne (36 crédits), dont au moins 4 provenant de chacune des Faculté/École partenaires du programme (sigles BGP, ECO, DSR, EUT, ORH pour l'École des sciences de la gestion dont un seul parmi les suivants : DSR2010, EUT1072 et ORH2010 ; sigles BGP, FPD, JUR et POL pour la Faculté de science politique et de droit) :

BLOC A : Analyse et gestion des politiques et des programmes

ou tout autre cours choisi avec l'autorisation de la direction du programme.

BLOC B : Gouvernance et gestion publique

ou tout autre cours choisi avec l'autorisation de la direction du programme.

BLOC C : Gestion des opérations, des ressources humaines et des relations du travail

ou

ou

ou tout autre cours choisi avec l'autorisation de la direction du programme.

BLOC D : Administration régionale et municipale

ou tout autre cours choisi avec l'autorisation de la direction du programme.

BLOC E : Organisations internationales

ou

ou tout autre cours choisi avec l'autorisation de la direction du programme.

BLOC F : Module de cours de langue moderne

Les étudiants, qui désirent suivre des cours de langue, devront passer un test d'anglais développé à l'UQAM par l'École des langues. Le seuil de réussite exigé est 65 %. Un étudiant ayant échoué le test aura la possibilité d'améliorer ses compétences en langue anglaise. L'étudiant ayant réussi le test pourra choisir soit de perfectionner son anglais, soit d'acquérir ou de perfectionner une troisième langue en accord avec la direction du programme pour un maximum de neuf (9) crédits. Un étudiant ne peut pas choisir de suivre des cours dans sa langue maternelle.

Bloc G : Activité de formation complémentaire

Remarque : Ces blocs de cours n'ont aucun caractère contraignant; ils ne visent qu'à illustrer la convergence des diverses disciplines autour de certaines dimensions.

Grille de cheminement type

Automne 1  1 [POL1501] (1)  2 [POL1600] (1)  3 [ORH1600] (1)  4 [JUR1020] (1)  5 [SCO1700] (1) 
Hiver 1  6 [JUR1041] (1)  7 [POL1800] (1)  8 [POL4762] (1)  9 [ECO1055] (1)  10 [ORH2202] (1) 
Automne 2  11 [POL4701] (1)  12 [POL4711] (1)  13 [EUT3000] (1)  14 [MET2100] (1)  15 [BGP3001] (1) 
Hiver 2  16 [MET4261] (1)  17 [BGP4002] (1)  [BGP5000] ou [BGP5001] ou [BGP5100]  19 Cours optionnel  20 Cours optionnel ou stage ou langue moderne 
Automne 3  21 Cours optionnel ESG  22 Cours optionnel ESG  23 Cours optionnel ESG  24 Cours optionnel ESG  25 Cours optionnel ou stage ou langue moderne 
Hiver 3  26 Cours optionnel FSPD  27 Cours optionnel FSPD  28 Cours optionnel FSPD  29 Cours optionnel FSPD  30 Cours optionnel ou stage ou langue moderne 

(1) Cours obligatoire

Particularités

  • La formation conjugue deux domaines - les sciences de la gestion et la science politique - tout en intégrant une approche pluridisciplinaire aux cours du tronc commun ainsi qu'à ceux des blocs thématiques.
  • Le programme vise notamment à acquérir une synthèse globale des principaux enjeux de la gestion publique, à développer une réelle polyvalence ainsi que les aptitudes requises en vue de mesurer l'évolution récente de la gestion publique.
  • Le programme offre une formation théorique qui s'appuie sur des cas concrets et spécifiques à la gestion publique. Par exemple : Comment s'élabore le budget de l'État? Comment les organismes publics doivent-ils répondre à la diversité croissante de leurs effectifs et de leurs clientèles?
  • Le programme offre une initiation à l'ensemble des dimensions de la gestion publique : théorie des organisations et administration publique, nouvelle gestion publique, analyse des politiques publiques, vie politique municipale, gestion des services municipaux, politique étrangère du Canada, gestion internationale, etc.
  • Les deux premières années prévoient un cheminement par cohorte et à temps plein, ce qui assure un bon encadrement de l'étudiant tout en favorisant le sentiment d'appartenance au sein du programme. Les diverses activités des associations étudiantes contribuent également à l'intégration de l'étudiant à la vie universitaire.
  • Le programme offre la possibilité d'effectuer un stage lors de la troisième année, par exemple dans des organisations publiques telles que ministères et organismes gouvernementaux (fédéral, provincial ou municipal), administrations régionales ou scolaires ou dans des établissements de santé. Le programme permet aussi de s'inscrire dans une activité de synthèse qui prépare aux études de cycles supérieurs en management public.
  • Le Centre de monitorat Paulo Freire, animé par des étudiants de deuxième et de troisième cycles en science politique, en collaboration avec le corps enseignant, offre aux étudiants du programme un service de soutien pour la réalisation de leurs travaux.
  • Les membres du corps professoral sont très actifs dans le domaine de la recherche en administration publique. Plusieurs d'entre eux sont régulièrement sollicités par les médias pour commenter l'actualité.

Présentation du programme

La gestion publique canadienne et québécoise a pris, en ce début du 21e siècle, un tournant décisif nécessitant une approche pluridisciplinaire qui tient compte de l'évolution des attentes des citoyens, de celles du personnel politique, des changements amenés par la mondialisation, et du développement des approches partenariales public-privé.

Par ailleurs, les secteurs public et parapublic canadien et québécois connaîtront, au cours des années à venir, de profonds bouleversements consécutifs au départ massif de milliers de personnes dans toutes les catégories professionnelles et les corps d'emploi.

C'est pourquoi il importe de donner aux futurs professionnels de la gestion publique une formation qui fasse appel à la fois aux diverses facettes des sciences de la gestion (management, ressources humaines, gestion de projet, comptabilité, etc.), de même qu'à celles de la science économique, des études urbaines, de la science politique et du droit (finalités publiques, étude des processus, contextes juridique, économique, politique et international).

La première année du programme est consacrée à la formation fondamentale en science politique et en sciences de la gestion.

En deuxième année, l'étudiant approfondit ses connaissances de base et entreprend une série de cours optionnels choisis selon ses intérêts personnels et professionnels. Plusieurs choix sont possibles, à travers une importante liste de cours et de «blocs» thématiques
(ex. : gestion des ressources humaines et des relations de travail, administration régionale et municipale, organisations internationales, langues modernes, etc.).

En troisième année, l'étudiant a l'occasion de mettre en pratique ses connaissances théoriques en effectuant un stage en milieu professionnel, ou en participant à une activité de synthèse qui, s'il le désire, pourra le conduire à des études supérieures.

Perspectives professionnelles

  • Gestionnaire de programmes, gestionnaire des ressources humaines, gestionnaire international, analyste de politiques, agent de développement, analyste économique, attaché politique, coordonnateur de programmes, conseiller politique, expert-conseil en politiques de la santé, recherchiste.
  • Employeurs potentiels : gouvernement du Canada, gouvernement du Québec, sociétés d'État, administrations municipales, administrations régionales, administrations scolaires, établissements de santé.

Slogan

Comprendre la spécificité et les multiples facettes de la gestion dans le cadre du nouveau management public

Conditions d'admission

Capacité d'accueil

Le programme est contingenté.
Automne : 70
Hiver : 35 (bases DEC, études universitaires et hors Québec seulement)

Le contingent sera réparti au prorata des demandes d'admission reçues de chaque catégorie de candidats.

Admission aux trimestres d'automne et d'hiver.

Connaissance du français

Tous les candidats doivent posséder une maîtrise du français attestée par l'une ou l'autre des épreuves suivantes: l'Épreuve uniforme de français exigée pour l'obtention du DEC, le test de français écrit du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport ou le test de français écrit de l'UQAM. Sont exemptées de ce test les personnes détenant un grade d'une université francophone et celles ayant réussi le test de français d'une autre université québécoise.

Base DEC

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent québécois.

Méthode et critères de sélection - Base DEC

Cote de rendement : 100 %
Une cote de rendement minimale peut être exigée.

Base expérience

Il n'y a des admissions sur cette base qu'à l'automne.
Posséder des connaissances appropriées, être âgé d'au moins 21 ans et avoir occupé un poste pendant au moins 2 ans.

Méthode et critères de sélection - Base expérience

Test de scolaptitudes : 50 %
Test de culture générale : 50 %
Une note minimale peut être exigée.

Base études universitaires

Au moment du dépôt de la demande d'admission, avoir réussi au moins cinq cours (quinze crédits) de niveau universitaire.

Méthode et critères de sélection - Base études universitaires

Dossier académique : 100 %
Une moyenne académique minimale peut être exigée.

Base études hors Québec

Être titulaire d'un diplôme approprié obtenu à l'extérieur du Québec après au moins treize années (1) de scolarité ou l'équivalent.
(1) À moins d'ententes conclues avec le Gouvernement du Québec.

Méthode et critères de sélection - Base études hors Québec

Dossier académique : 100 %
Une moyenne académique minimale peut être exigée.

Connaissance en mathématiques

Les candidats admissibles, dont on aura à établi, à l'aide du dossier, qu'ils n'ont pas les connaissances requises en mathématiques, peuvent être admis au programme moyennant la réussite d'un test de mathématiques ou du cours d'appoint [MAT1002 Introduction aux méthodes quantitatives appliquées à la gestion (hors programme)]. Cette condition devra être réussie au plus tard dans les douze mois suivant la première inscription.

Objectifs

Ce programme a pour objectif général la formation de professionnels de la gestion aptes à comprendre la spécificité de la gestion publique. Il est destiné aux personnes qui désirent entreprendre une carrière orientée vers des responsabilités administratives de professionnels, de cadres supérieurs ou intermédiaires dans des organisations publiques, notamment dans les ministères et organismes gouvernementaux, dans les administrations régionales, municipales, scolaires, ainsi que dans les établissements de santé.

Pour atteindre cet objectif, ce programme propose une approche pluridisciplinaire de la gestion publique grâce à la diversité des cours offerts en gestion des organisations et des ressources humaines, en administration publique, en analyse économique, en analyse des politiques publiques, ainsi qu'en droit administratif.

Il vise notamment à développer une synthèse globale des principaux enjeux de la gestion publique afin de développer une réelle polyvalence, ainsi que les aptitudes requises en vue de mesurer l'évolution récente de la gestion publique dans le cadre du nouveau management public.
Le programme est conçu de façon à favoriser l'insertion de professionnels de la gestion publique dans tous les réseaux des secteurs publics et para-publics, tant pour les institutions fédérales que québécoises.

Outre la formation de gestionnaires publics de niveau professionnel, ce programme vise également à la préparation à des études supérieures en management public pour des formations de deuxième et troisième cycles.

Règlements pédagogiques particuliers

Cheminement pédagogique
Le programme est basé sur un cheminement par cohorte et doit être suivi à temps complet. Les cours du programme doivent donc être suivis selon l'ordonnancement indiqué dans la grille de cheminement.

Le cours [POL1501 Introduction à l'administration publique et aux politiques publiques] doit être suivi dès le premier trimestre.

Reconnaissance d'acquis de formation
Les étudiants inscrits au baccalauréat en gestion publique détenteurs d'un diplôme d'études collégiales (DEC) en techniques administratives ou l'équivalent peuvent demander la reconnaissance de certains cours collégiaux prédéterminés par la direction de programme. Selon le programme collégial suivi, cette reconnaissance peut aller jusqu'à cinq cours du baccalauréat. Le maximum de reconnaissances d'acquis n'est toutefois accordé qu'aux candidats ayant une cote de rendement de 25 et plus. Dans certains cas, une note minimale plus élevée que la moyenne du groupe peut être exigée pour chacun des cours. Les candidats avec une cote de rendement se situant entre 22 et 24,999 peuvent se voir accorder un certain nombre de reconnaissances d'acquis, nombre toujours inférieur au nombre maximal possible. Les candidats ayant une cote de rendement inférieure à 22 n'ont pas droit à des reconnaissances d'acquis.

Connaissance de l'anglais
Les études en gestion publique exigent la lecture de textes en anglais. L'étudiant a la responsabilité d'acquérir cette capacité de lecture.

Par ailleurs, puisque plusieurs postes au sein des administrations publiques exigent la maîtrise de l'anglais au moment de l'embauche, les étudiants sont invités à acquérir ou perfectionner leurs compétences en anglais par la formation offerte au Bloc F : Module de cours de langue moderne.

Conditions d'accès au stage et à l'activité de synthèse
Pour s'inscrire au stage ([BGP500X Stage de travail et de formation (3 à 12 crédits)], [BGP510X Stage international (3 à 12 crédits)]), il faut avoir réussi au moins 45 crédits du programme et avoir réussi les cours [BGP3000 Méthodes de recherche appliquée à la gestion publique] et [BGP4001 Les nouveaux défis en gestion publique].

Pour s'inscrire à l'activité de synthèse ([BGP5010 Activité de synthèse]), il faut avoir réussi au moins 60 crédits du programme et avoir réussi les cours [BGP3000 Méthodes de recherche appliquée à la gestion publique] et [BGP4001 Les nouveaux défis en gestion publique].

Séjour à l'étranger
Un étudiant peut effectuer un séjour d'études dans une université étrangère pour y suivre des cours dont l'équivalence devra être évaluée par la direction du programme.

Règlements pédagogiques particuliers (extrait)

Connaissance de l'anglais
Les études en gestion publique exigent la lecture de textes en anglais. L'étudiant a la responsabilité d'acquérir cette capacité de lecture.
Par ailleurs, puisque plusieurs postes au sein des administrations publiques exigent la maîtrise de l'anglais au moment de l'embauche, les étudiants sont invités à acquérir ou perfectionner leurs compétences en anglais par la formation offerte au Bloc F : Module de cours de langue moderne.

Séjour à l'étranger
Un étudiant peut effectuer un séjour d'études dans une université étrangère pour y suivre des cours dont l'équivalence devra être évaluée par la direction du programme.

Régime et durée des études (extrait)

Offert à temps complet et à temps partiel

Protocole d'entente

Programme offert conjointement par l'École des sciences de la gestion et la Faculté de science politique et de droit.

Reconnaissances d’acquis

Certains programmes peuvent accorder des crédits universitaires pour une formation technique acquise au niveau collégial.

Consulter les reconnaissances d'acquis

Régime et durée des études

Offert à temps complet et à temps partiel

Statistiques d'admission

Seuils de sélection

Automne 2017

Cote R du dernier candidat admis (base DEC) : 20

Cote R du dernier candidat préselectionné (base DEC) :

Statistiques en date du 2017-07-17

Automne 2017

Moyenne universitaire du dernier candidat admis (base universitaire) : 2 / 4.3

Statistiques en date du 2017-07-17

Statistiques globales d’admission

Automne 2017

Demandes totales: 126

Offres: 106
Refus: 20
Non disponibles: 0

Statistiques en date du 2017-07-17

Basé sur les renseignements disponibles le 2017-07-06

Trimestre de la versionStatut de la version
Été 2017 À jour
Hiver 2017 Ancienne
Hiver 2013 Ancienne
Retour en haut de page